David Ratte, dans la case…

Dans la case, David Ratte, Editions Paquet, Le voyage des Pères 4, Barabbas

une Case en plus vous propose de rentrer Dans la case d’un auteur de bande dessinée, qu’il soit scénariste, dessinateur ou encore coloriste. Dans la case, c’est simple : l’auteur choisit une case au sein de son dernier album, explique son choix et la décrypte pour vous.

C’est un immense plaisir d’accueillir aujourd’hui David Ratte. David vous propose d’entrer dans la case… du  tome 4 du Voyages des Pères, Barabbas, publié aux éditions Paquet.

stip Moshé Jonas - Dans la case, David Ratte, Editions Paquet, Le voyage des Pères 4, Barabbas“J’ai choisi le dernier strip de la planche 27. C’est une succession de 3 cases très classique au niveau de la mise en scène. Un champ-contrechamp en plan américain. Il y a une légère plongée dans la 2e case et un gros plan dans la 3e, mais rien d’extraordinaire. Aucune esbroufe, ni aucun défi graphique.

La suite de la scène (que l’on trouve en planche 28) est du même style.

Capture p28 suite de la scène, Dans la case, David Ratte, Editions Paquet, Le voyage des Pères 4, Barabbas

Par contre, c’est une scène particulièrement importante pour moi, dans la mesure où elle met en scène une rencontre improbable. D’un côté, on a la bande de Barabbas qui quitte son repaire, et, de l’autre, on a Jonas, Alphée et Simon qui arrivent à Jérusalem.

Cette scène crée un pont entre les 2 trilogies du Voyage des Pères. Au départ, ça ressemble juste à un simple “caméo”, (brève apparition d’un personnage connu non indiqué au générique), mais petit à petit le lecteur va s’apercevoir que ces 2 groupes de personnages vont interagir de façon plus profonde… voire plus dramatique.

Et puis, c’est surtout la rencontre entre mes 2 personnages préférés : Jonas et Moshé.

strip Moshé Jonas - Dans la case, David Ratte, Editions Paquet, Le voyage des Pères 4, Barabbas

stip Moshé Jonas - David Ratte 1Ca faisait des années que je n’avais pas dessiné Jonas… et ça me manquait. Dès ses premiers mots, le ton est donné : il est de mauvaise humeur ! J’adore le dessiner dans ce genre de situation. C’est un roquet. Il est petit, vieux, mais il aboie plus fort que tout le monde. Face à un groupe de jeunes hommes (criminels de surcroît), il ne se démonte pas.

stip Moshé Jonas - David Ratte 2De son côté, Moshé (frère de Barabbas) s’incline. C’est un personnage naïf, pas très éveillé, mais c’est un gentil … un vrai gentil. Au fur et à mesure, on va découvrir qu’il est beaucoup plus profond qu’il n’y paraît. Mais pour l’instant, il va être décontenancé par ce vieux qui l’agresse. Il se montrera poli et respectueux et du coup, sortira grandi de cette brève confrontation.

J’avais hâte de dessiner cette rencontre. En réalité, au départ, elle n’était pas forcément prévue sous cette forme. Il faut savoir que je n’écris pas mes histoires à l’avance. Je sais où je vais et je connais les grandes lignes, mais pour les détails, je me laisse porter par l’histoire et par l’inspiration du moment. Il n’est pas rare que je commence à dessiner une planche sans savoir exactement comment elle va se terminer.

Donc, je savais que les personnages des deux trilogies devaient se croiser, mais je ne savais pas exactement à quel moment. Au départ, j’avais imaginé que la rencontre se passerait entre Barabbas et Jonas, et puis j’ai fini par juger que ce n’était pas la meilleure option. Arrivé à la planche 26, je me suis dis « C’est maintenant que la rencontre doit avoir lieu ». Et finalement c’est Barabbas qui la provoque en mettant ses complices à la porte.

David Ratte - strip crayonnéJ’aime travailler de cette façon : changer mes plans au dernier moment, concevoir une scène nouvelle, en gribouiller les dialogues dans la marge de la planche et la dessiner immédiatement. Ca me permet de garder intact mon enthousiasme.

Ecrire un scénario précis, faire un story-board, faire un joli crayonné, l’encrer scrupuleusement… tout ça m’ennuie prodigieusement ! J’ai essayé, le résultat a été catastrophique. Pour être inspiré, j’ai besoin d’être dans le feu de l’action avec les décors plantés et les acteurs en action.

Heureusement, mon éditeur me laisse toute liberté. Quand j’ai débuté la série du Voyage des Pères, il m’a signé un contrat sur 5 lignes de pitch sans savoir ce que j’allais faire exactement … et pour cause, je ne le savais pas non plus. Le pari a été payant !

Pour en revenir à cette scène entre Jonas et Moshé, pour moi, elle est assez emblématique de la série : des gens qui se rencontrent, des fortes personnalités, des naïfs pas aussi idiots qu’il n’y parait et des grognons pas aussi méchants qu’ils en ont l’air …

Il y a quelques années, un grand auteur m’a fait ce compliment magnifique : « On sent que tu aimes profondément tes personnages ! » Il avait raison. J’aime Jonas. J’aime Moshé. Et j’étais ravi de les faire se rencontrer !”

 

Nous remercions vivement David Ratte pour sa participation. Et retrouvez la chronique de de Barabbas, quatrième tome du Voyage des Pères !

Share on FacebookTweet about this on Twitter

Hors Case #3

Hors Case #3, une case en plus, actus BDHors case, c’est le off et les indiscrétions du monde de la BD. Dans ce troisième Hors case, on vous parle d’un parc dédié à la BD à Angoulême, d’Astérix, de Gaston Lagaffe et du Petit Spirou, de Yakari, XIII et Gunnm.

 

Un nouveau dessin animé Astérix

Astérix : Le domaine des Dieux 3DAu détour d’un article publié sur le site Internet Ozap, Nicolas de Tavernost nous apprend que le groupe M6 a mis en chantier le développement d’un troisième film Astérix qui pourrait être tourné fin 2016 ou en 2017. On ne connaît ni le réalisateur, ni le sujet de l’histoire, mais il se murmure qu’il s’agirait d’une histoire inédite et non de l’adaptation d’un album de la collection.

 

Un parc d’attraction dédié à la BD à Angoulême

Parc d'attraction Angoulême, Grand Angoulême

La communauté d’agglomération charentaise réfléchit à la construction d’un parc sur la thématique de la bande dessinée, en lien avec le festival et le musée qui lui sont déjà dédiés à Angoulême.

L’idée a été dévoilée quelques jours après la fin du 41ème Festival international de la bande dessinée d’Angoulême. L’idée est de promouvoir la BD en créant un parc à une petite échelle qui s’adressera plus aux enfants qu’aux ados. Une dizaine d’attractions seraient présentes à l’ouverture du parc. Pas de sensations fortes au programme, plutôt des wagonnets proposant des parcours scéniques autour d’univers où les visiteurs croiseront les Schtroumpfs, Spirou ou Blake et Mortimer au travers de projections vidéos ou 3D.

Pour être rentable, le parc aura besoin de 190 000 visiteurs par an, mais disposera d’un potentiel d’accueil de 400.000 visiteurs après les dix ans de développement. Le développement du parc se fera sur une surface de 30 hectares afin de laisser la place à d’autres activités tels que le développement d’hôtels.

Aucun calendrier prévisionnel pour le moment : le début des travaux comme l’ouverture du parc ne sont pas encore déterminé. La communauté d’agglomération avance à petits pas…

 

Le Petit Spirou sur grand écran

Le Petit Spirou, Dupuis, Janry, Tome, Nicolas Barry, Film, cinéma

Deux ans après avoir annoncé la mise en chantier d’une adaptation cinématographique du Petit Spirou, Nicolas Barry a dévoilé une partie de son casting. Pierre Richard, François Damiens et Philippe Katerine viennent d’intégrer le casting de ce film attendu sur grand écran le 18 octobre 2017. Ils rejoignent Natacha Régnier et Armelle qui avaient déjà été annoncées en décembre 2015.

Pierre Richard tiendra le rôle du grand-père du Petit Spirou et François Damiens sera le professeur Mégot. Quant à Philippe Katerine, il incarnera l’abbé Langélusse. Armelle interprétera une voyante alors que Natacha Régnier jouera madame Spirou.

En revanche, l’identité du jeune interprète du héros n’est pas encore connue, ni celles de ses jeunes amis, car le casting des enfants vient tout juste de se terminer. Nicolas Bary a assuré que le nom du jeune comédien qui incarnera Spirou sera connu très bientôt…

Cette version live du Petit Spirou entrera en tournage cet été.

 

Des gaffes au cinéma

Gaston Lagaffe, Franquin, Cinéma, PEFGaston Lagaffe, le personnage créé par Franquin va être adapté sur grand écran. C’est PEF, Pierre-François Martin-Laval, ancien membre de la troupe des Robin des bois et réalisateur d’une autre adaptation BD, Les Profs 1 & 2, qui adaptera sur grand écran les aventures et les gaffes de Gaston Lagaffe.

Le film live sortira au second semestre 2017 à l’occasion des 60 ans du célèbre personnage.

 

Un nouveau scénariste pour Yakari

Yakari, Job, Derib, Le LombardJob, alias André Job, âgé de 90 ans a décidé, en accord avec les éditions Le Lombard, de passer la main et de céder les rênes scénaristiques de la série Yakari qu’il écrit depuis 1973 accompagné par Derib au dessin.

C’est Joris Chamblain, notamment scénariste des Carnets de Cerise, qui signera désormais le scénario du petit indien. Le 39ème album de Yakari, et premier album du nouveau duo Chamblain/Derib paraîtra au mois d’octobre 2016 toujours aux éditions Le Lombard.

7-46-l600-h450
5-46-l600-h450
4-46-l600-h450

 

Dargaud organise un casting pour XIII

Casting XIII, Dargaud, XIIISur le même principe que le casting Astérix pour la parution du Papyrus de César, et à l’occasion de la sortie du tome 24 de XIII le 10 juin 2016, les éditions Dargaud proposent aux lecteurs d’apparaître dans le prochain album à paraître en 2017.

Pour tenter sa chance et être sélectionné, les fans de XIII doivent répondre à une série de question sur le site Internet de la série puis envoyer sa photo pour postuler au casting. Le dessinateur choisira lui-même le gagnant et le résultat sera annoncé le 15 septembre 2016.

Casting XIII, Dargaud, XIII

 

Le grand retour de Gunnm

Les éditions Glénat viennent d’annoncer le grand retour du manga Gunnm de Yukito Kishiro. L’éditeur vient de dévoiler son programme. La série fera l’objet d’une nouvelle édition qui sera publié à partir du 19 octobre 2016. Glénat publiera aussi à la même date, Mars Chronicle, le préquelle de la série.

L’adaptation au cinéma de cet univers est également en cours par Robert Rodriguez et James Cameron en guise de producteur. Le studio 20th Century Fox cherche l’actrice qui pourrait jouer le rôle principal avent de valider le projet.

Le retour de Gunnm, Manga, MArc Chronicle, Ars Magna, Glenat

 

 

 

 

Share on FacebookTweet about this on Twitter

Euro 2016 – la BD officielle, la critique

Euro 2016 - LA BD officielle, Soleil, UEFA, Benjamin Ferré, Dario BrizuelaA l’occasion de l’UEFA Euro 2016 qui se déroule en France du 10 juin au 10 juillet 2016, les éditions Soleil publient Euro 2016 – la BD officielle de l’Euro 2016.

On a volé le ballon de l’EURO 2016 ! Super Victor, la mascotte de la compétition, grâce à ses pouvoirs magiques et aidé par tous ses amis, va se lancer dans une grande aventure pour retrouver le ballon perdu. Partage, courage, joie et fair-play seront les armes du jeune héros pour mener à bien sa mission. Que le match commence !

Dans cette bande dessinée écrite par Benjamin Ferré, Super Victor, la mascotte officielle de l’Euro 2016, doit utiliser ses supers pouvoirs pour retrouver le ballon de la compétition qui a été volé par l’horrible sorcier Lord Redkart…. Euro 2016 – La BD officielle est donc un savant mélange (sic!) de super-héros, d’heroic fantasy tout en véhiculant les valeurs positives de ce sport qui passionne un large public. On ne va pas se mentir, c’est mauvais ! Le scénario, qui se trouve certainement être une commande, est abracadabrantesque et totalement niais. Et la  seule (bonne) volonté de vouloir promouvoir les valeurs positives du football n’autorise pas la publication d’un tel ouvrage aux forts relents de produits dérivés mal pensés. Faut-il en vouloir aux éditions Soleil qui profitent de l’Euro 2016 pour faire un coup marketing ou à l’équipe licensing de l’UEFA Euro 2016 qui a validé ce scénario….

Euro 2016 – LA BD officielle, Soleil, UEFA, Benjamin Ferré, Dario Brizuela
Euro 2016 – LA BD officielle, Soleil, UEFA, Benjamin Ferré, Dario Brizuela
Euro 2016 – LA BD officielle, Soleil, UEFA, Benjamin Ferré, Dario Brizuela
Euro 2016 – LA BD officielle, Soleil, UEFA, Benjamin Ferré, Dario Brizuela
Euro 2016 – LA BD officielle, Soleil, UEFA, Benjamin Ferré, Dario Brizuela

Graphiquement, les dessins de Dario Brizuela sont plutôt agréables sans être transcendants. Son dessin est librement inspiré par la mascotte de l’Euro 2016 qui a été dévoilée en France le 18 novembre 2014 à Marseille.

Mauvais produit dérivé, c’est surtout un vrai coup de gueule que l’on pousse. Euro 2016 – la BD officielle est une mauvaise BD tant le scénario est niais et absurde. Il faut arrêter de se moquer des lecteurs, qui sont avant tout des enfants. Avoir l’aval du département licensing de l’UEFA ne permet pas tout…

 

Euro 2016 – La BD officielle
Benjamin Ferré – Daria Brizuela
38 pages
Soleil
Parution : 18 mai 2016

 

Share on FacebookTweet about this on Twitter