7 Cannibales, la critique 

7 cannibales, Sylvain runberg, Tirso, DelcourtAvec 7 Cannibales, Sylvain Runberg et Tirso signent un thriller horrifique sans concession.

Ils sont sept. Riches… Influents… L’élite. Des mâles dominants avides de sensations fortes. Ils se jouent des valeurs hypocrites d’une société qui les adule. Ne vivent-ils pas dans un monde où la loi du plus fort s’impose ouvertement ? Sept prédateurs, qui assouvissent leurs pulsions lors de gigantesques fêtes privées. Mais le rituel va être perturbé. Car cette fois-ci, leur nouvelle proie n’entend pas se laisser mener à l’abattoir…

7 Cannibales est un album des plus surprenant dans cette collection tout aussi étonnante développée par les éditions Delcourt. Le scénario de Sylvain Runberg est diablement efficace et extrêmement bien construit. Le sujet de cette histoire est entendu dès le titre de l’album, et pourtant le scénariste parvient à brouiller malicieusement les cartes, le cannibalisme n’étant pas clairement nommé. Créant un léger malaise, il laisse le lecteur dans l’expectative durant la première moitié de l’album, puis tout bascule. Sylvain Runberg tire subtilement les ficelles de l’histoire et s’amuse avec les nerfs des lecteurs et propose un dénouement inattendu qui ne sera pas dévoilé ici.

7 cannibales, Sylvain runberg, Tirso, Delcourt
7 cannibales, Sylvain runberg, Tirso, Delcourt
7 cannibales, Sylvain runberg, Tirso, Delcourt
7 cannibales, Sylvain runberg, Tirso, Delcourt
7 cannibales, Sylvain runberg, Tirso, Delcourt

Graphiquement, Tirso, dans un style se situant à mi chemin entre le dessin franco-belge et le comics, surprend le lecteur et l’immerge dans cette folle et sanglante histoire sans toutefois montrer trop d’atrocités. Les personnages sont expressifs et les décors réussis, ce qui apporte beaucoup de réalisme au récit.

Cette collection Sept ne cesse de surprendre le lecteur et ce nouvel album ne déroge pas à la règle. Les auteurs prennent un malin plaisir à brouiller les pistes et signent avec 7 Cannibales un excellent album à la fois imaginatif et captivant.

7 Cannibales
64 pages
Sylvain Runberg – Tirso
Delcourt
Parution : 19 octobre 2016

1 réaction sur “ 7 Cannibales, la critique  ”

  1. Ping Tirso, dans la case... | une Case en plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.