Albator, Corsaire de l’Espace – Le film

Affiche film Albator corsaire de l'espaceAlbator, Corsaire de l’Espace était le film d’animation attendu par tous les fans du dessin animé des années 70 et 80. Il faut dire que l’affiche, le trailer puis la bande annonce, tous savamment distillés ces derniers mois, ne pouvaient qu’attiser l’intérêt et l’attention des fans. L’ensemble était plutôt très réussi et engageant…

L’histoire se déroule en 2977. Albator, capitaine du vaisseau Arcadia, est un corsaire de l’espace. Il est condamné à mort, mais reste insaisissable. Le jeune Yama s’infiltre au sein de l’équipage de l’Arcadia, avec pour mission d’assassiner Albator, alors que celui-ci décide d’entrer en guerre contre la Coalition Gaia afin de défendre sa planète d’origine, la Terre.

Trente ans après le célèbre dessin animé qui a bercé la génération des 30/40 ans, Albator, le célèbre pirate de l’espace, créé par Leiji Matsumoto, est de retour.

Malheureusement, son retour est loin d’être un succès. Graphiquement et techniquement, aucun reproche ne peut être fait au film. Les graphismes et les effets visuels sont d’ailleurs époustouflants. Et la 3D apporte un vrai plus pour ce film. Le graphisme est si bon que la production ne se prive pas de mettre en avant les louanges de James Cameron, réalisateur d'”Avatar”, selon qui “Albator” est “visuellement sans précédent”.

Albator, corsaire de l'espace

Toutefois, les graphismes ne font pas un film. Et celui-ci pêche considérablement au niveau du scénario. L’histoire est bien trop confuse, bien trop complexe avec beaucoup trop de longueurs pour que ce Space Opera puisse être captivant et intéressant. Pour nuancer, on pourrait indiquer que dans les codes Japonais, une grande part est laissée aux spectateurs pour s’approprier et déchiffrer les zones d’ombres et psychologiques…. mais le résultat est le même. Le scénario est mauvais, voir absent.

Ce qui est dommage, car avec un scénario tenant la route, le film aurait sans nul doute été un vrai succès tant la qualité des images et du graphisme est impressionnante.

une Case en plus ne  vous le recommande pas. Même les nostalgiques des dessins animés originaux n’apprécieront pas cette version d’Albator. Ou alors si vous êtes un fan, un vrai de vrai, allez-y et faites-vous votre propre avis. Sinon passez votre chemin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.