Amère Russie #1, la critique

Amère Russie tome 1Aurélien Ducoudray et Anlor signent avec Amère Russie une histoire rude et touchante sur fond de guerre entre la Russie et la Tchétchénie. Les Amazones de Bassaëv constitue le premier tome de cette épopée qui prendra la forme d’un dyptique.

Au milieu des années 1990, une mère russe tente de survivre en vendant des DVD pirates dans le métro de Moscou. Elle est sans nouvelles de son fils militaire en opération en Tchétchénie. Un jour, elle lit le nom de Volodia sur une liste de prisonniers. Il est aux mains des Tchétchènes. Au même moment, Bassaiev, le général ennemi, annonce par voie de presse qu’il relâchera ses prisonniers si leurs mères russes viennent les chercher. Sans moyens, n’écoutant que son courage, son petit chien fantasque sous le bras, elle prend la route vers cette région en guerre pour aller chercher son fils…

Amère Russie est un très bel album. Les auteurs, Aurélien Ducoudray et Anlor proposent une histoire forte et rude, intelligemment adoucie par des pointes d’humour parsemées tout au long de l’album. Le lecteur suit le voyage dangereux et courageux d’une femme tchétchène, prête à tout, qui parcourt la Russie à la recherche de son fils. On s’attache forcément à cette femme qui fait preuve d’une obstination maternelle héroïque pour récupérer son fils.

Au-delà de cette quête humaine, Aurélien Ducoudray s’intéresse au conflit opposant la Russie et la Tchétchénie. En partant d’une histoire vraie, le scénariste explique la réalité de cette guerre absurde entre deux peuples frères.

Amère Russie - page 1

Graphiquement, Anlor apporte beaucoup à cette histoire en rendant les atrocités de cette guerre moins barbares. Ses personnages sont expressifs et Anlor excelle autant dans les scènes d’émotions que celles d’actions. De plus, les décors sont très travaillés avec beaucoup de détails. Enfin, le travail effectué sur le découpage et le cadrage est efficace et apporte du dynamisme à la lecture.

Amère Russie est une très belle histoire mêlant habilement sur fond historique action et humour. On attend la suite avec impatience.

 

Amère Russie #1
Les Amazones de Bassaïev
Aurélien Ducoudray – Anlor
Grand Angle
Parution : Juin 2014

2 réactions sur “ Amère Russie #1, la critique ”

  1. Ping Camp Poutine #1, la critique | une Case en plus

  2. Ping Amère Russie #2, la critique | une Case en plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.