Astérix #37, une news en plus

Alors que dans 9 jours sort le nouvel album d’Astérix, Astérix et la Transitalique, les éditions Albert René et Hachette ont dévoilé ce matin, lors d’une conférence de presse organisée à l’Automobile Club de France en présence des auteurs, la couverture de ce nouvel album événement.

Astérix et la Transitalique, Ferri, Conrad, Editions Albert René

Le coup de crayon de Didier Conrad plonge d’emblée le lecteur dans l’univers de l’album : pins parasol, architectures antiques, voies romaines, bref, les décors majestueux de l’Italie antique.

Réaliser une couverture n’est pas une chose simple comme le confie Didier Conrad : « Réaliser une couverture d’album est tout un art. Cela peut paraître évident, mais résumer l’univers de toute une saga, rendre hommage à des personnages connus de tous et révéler les nouvelles têtes, dégager les thématiques de la nouvelle histoire tout en apportant un certain type d’humour propre à la tradition Goscinny et Uderzo, le tout en un dessin unique, croyez-moi, c’est un véritable casse-tête ! ».

La couverture de ce nouvel album plante indéniablement le décor de cette nouvelle aventure. C’est bien une course de chars, menée tambour battant qui est au coeur d’Astérix et la Transitalique !

Afin d’affirmer le prestige de Rome et l’unité des peuples de la péninsule italique, Jules César approuve l’organisation d’une course ouverte à tous les peuples du Monde Connu, et visant à  démontrer de manière éclatante l’excellence des voies romaines. Aux organisateurs de l’événement, César pose une condition sine qua non : l’attelage romain doit impérativement franchir la ligne d’arrivée en vainqueur ! Hélas pour César, c’était sans compter l’inscription à la course de nos deux champions gaulois qui risquent de chambouler ses rêves de grandeur…

Sur la couverture, un détail, et pas des moindres, saute immédiatement aux yeux du lecteur: c’est Obélix qui est l’aurige (le conducteur du char) de l’équipe de Gaule, Astérix s’en tenant au rôle de copilote…

Astérix et la Transitalique, Ferri, Conrad, Editions Albert René

Par ailleurs, ce nouvel album introduit également un nouveau méchant. « Meilleur est le méchant, meilleur est le film » disait René Goscinny et Albert Uderzo. Dans Astérix et la Transitalique, Jean-Yves Ferri et Didier Conrad innovent en introduisant le mystérieux aurige masqué : Coronavirus, le champion romain aux MCDLXII victoires ! Ne reculant devant rien pour voler la vedette à ses adversaires, et souhaitant obtenir une nouvelle victoire pour sa gloire et celle de Rome, Coronavirus est un concurrent redoutable dont le sourire figé ne dit rien qui vaille à Obélix.

Astérix et la Transitalique, Ferri, Conrad, Editions Albert René

Pour découvrir Astérix et la Transitalique, il faut attendre le 19 octobre prochain, date de la sortie mondiale de l’album dont 2 millions sont prévus en France. L’album sera accompagné par un tirage de luxe…

 

Astérix #37
Astérix et la Transitalique
48 pages
Jean-Yves Ferri – Didier Conrad
Les Editions Albert René
Parution : 22 octobre 2015

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *