Astérix : le Domaine des Dieux, la critique du film

Astérix - La Domaine des Dieux - Le film d'animationLundi 17 novembre, une Case en plus a assisté en avant-première à la projection d’Astérix : le Domaine des Dieux, réalisé par Louis Clichy et Alexandre Astier.

Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ ; toute la Gaule est occupée par les Romains… Toute ? Non ! Car un village peuplé d’irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l’envahisseur. Exaspéré par la situation, Jules César décide de changer de tactique : puisque ses armées sont incapables de s’imposer par la force, c’est la civilisation romaine elle-même qui saura séduire ces barbares Gaulois. Il fait donc construire à côté du village un domaine résidentiel luxueux destiné à  des propriétaires romains : « Le Domaine des Dieux  ». Les Gaulois résisteront ils à l’appât du gain et au confort romain ? Leur village deviendra-t-il une simple attraction touristique ? Astérix et Obélix vont, bien évidemment, tout faire pour contrecarrer les plans de César….

Adapté de la bande dessinée Le Domaine des Dieux, le nouveau film d’animation Astérix abandonne (enfin) la 2D pour se lancer dans la 3D. Et le pari est largement réussit.

Au scénario, tout d’abord, Alexandre Astier s’empare de belles façon de l’univers de René Goscinny et Albert Uderzo. Il faut avouer que la matière première est très bonne tant la BD dont est tiré le film est excellente !  Et les thèmes évoqués par les auteurs sont toujours d’actualité : l’écologie et la pollution des villes, la surpopulation et enfin l’appât du gain…

Cependant animer Astérix n’est pas si facile. Alexandre Astier respecte l’œuvre originale tout en la réactualisant et modernisant, en apportant son ton décalé et son humour propre. Bien entendu, les gags habituels sur le poids d’Obélix, la qualité des poissons d’Ordralfabétix ou le piètre barde qu’est Assurancetourix, moelle épinière de la série, sont toujours présents. Mais le scénariste développe et étoffe l’histoire avec de nouveaux personnages (un enfant pour le couple Romain), des gags ayant des références plus modernes (King Kong, le Roi Loin, ….) et de l’émotion… Les dialogues sont décalés et très dôles, Alexandre Astier maniant l’absurde de très belle manière. En pinaillant, on pourrait ajouter que tous les gags ne seront pas forcément compris par les enfants…!

Astérix : Le domaine des Dieux 3D

Graphiquement, le film d’animation est une vraie réussite. Le passage des personnages à la 3D fonctionne parfaitement tout en conservant les traits d’Uderzo. Le travail de mise en scène réalisé par Louis Clichy donne vie aux personnages avec beaucoup de dynamisme, on pense notamment à la scène d’ouverture du film où les deux héros chassent le sanglier. Par ailleurs, le générique du film en 2D, avec son côté rétro et efficace, est lui aussi superbement réussi et très original…

Enfin, il est indispensable de parler du doublage de ce film d’animation. Le film rassemble un casting vocal prestigieux à commencer par Roger Carel, qui sortit de sa retraite, est toujours la magnifique voix d’Astérix. Notons aussi la présence de Lorànt Deutsch qui est n’en fait pas trop (pour une fois) dans le rôle d’Anglaigus, ou encore Laurent Lafitte, impeccable dans le rôle de l’esclave Duplicata. En revanche, petit bémol sur la voix d’Obélix qui plaît moins….

Astérix : le Domaine des Dieux, version Alexandre Astier et Louis Clichy, est une vraie réussite et on vous recommande de vous rendre au cinéma. Vous passerez un excellent moment !

 

Astérix : le Domaine des Dieux
Alexandre Astier – Louis Clichy
D’après René Goscinny et Albert Uderzo
SND Films
Sortie : 26 novembre 2014

1 réaction sur “ Astérix : le Domaine des Dieux, la critique du film ”

  1. Ping Astérix - Le secret de la Potion Magique, la bande annonce | une Case en plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.