Astrid Bromure #4, la critique

Astrid Bromure #4, Comment lyophiliser le monstre du Loch Ness, Fabrice Parme, Rue de SèvresAvec Comment lyophiliser le monstre du Loch Ness, notre intrépide héroïne Astrid Bromure est de retour et nous entraîne dans une nouvelle aventure encore plus folle que les précédentes.

Un beau matin, Mme Bromure (Pandora de son prénom) reçoit un courrier de son frère Hazel l’invitant à passer quelques jours en Ecosse pour enfin lui confier la boîte à souvenirs familiale. Alors que son mari lui précise qu’il a des choses plus sérieuses à faire que d’aller sur place, Mme Bromure accompagnée de Melle Poppyscoop, Mme Dottie et Astrid, décide de prendre la route, pour les Highlands. Astrid y fait la connaissance de son excentrique et savant fou d’oncle. Le laboratoire de son manoir, cache toutes sortes d’expériences et d’espèces vivantes, Astrid ne tarde pas à y faire un tour et à libérer par accident, un bébé plésiosaure dont la croissance devient incontrôlable. L’animal devient créature et se cache dans les profondeurs du Loch. La solution ?  Le capturer et le passer dans la machine lyophilisante et rajeunissante de l’oncle Hazel bien sûr !

Ce nouvel épisode de la vie d’Astrid nous permet d’en apprendre davantage sur l’histoire de sa famille, en l’occurrence celle de sa mère, et nous rapproche encore plus de cette héroïne fantasque. Comment se lasser de suivre les rebondissements d’une nouvelle tranche de vie d’Astrid ?! Elle nous surprend, nous amuse, nous touche, tout en semant une joyeuse pagaille chez son oncle farfelu Hazel, pour le plus grand plaisir de ce dernier qui découvre une nièce en quête de découverte et prête à l’accompagner dans ses expériences excentriques. Ce 4ème opus de Fabrice Parme s’inscrit parfaitement dans la lignée des 3 précédents avec des dialogues drôles et fluides, pleins d’humour, remplis de justesse. Les adultes, comme les plus jeunes, seront ravis de découvrir de nouveaux gags, des plaisanteries et des situations saugrenues.

Astrid Bromure #4, Comment lyophiliser le monstre du Loch Ness, Fabrice Parme, Rue de Sèvres
Astrid Bromure #4, Comment lyophiliser le monstre du Loch Ness, Fabrice Parme, Rue de Sèvres
Astrid Bromure #4, Comment lyophiliser le monstre du Loch Ness, Fabrice Parme, Rue de Sèvres
Astrid Bromure #4, Comment lyophiliser le monstre du Loch Ness, Fabrice Parme, Rue de Sèvres
Astrid Bromure #4, Comment lyophiliser le monstre du Loch Ness, Fabrice Parme, Rue de Sèvres
Astrid Bromure #4, Comment lyophiliser le monstre du Loch Ness, Fabrice Parme, Rue de Sèvres

Graphiquement, Fabrice Parme nous plonge de nouveau dans son atmosphère hors du temps. Le style graphique du dessinateur et la mise en couleur aux tons pastels acidulés dynamisent le récit en lui apportant beaucoup de fraicheur. Le découpage est une nouvelle fois très original et plutôt ludique. On navigue avec plaisir de case en case.

On avait déjà adoré les trois premiers tomes : Comment dézinguer la petite sourisComment atomiser les fantômes et Comment épingler l’enfant sauvage, et pour cette quatrième aventure Comment lyophiliser le monstre du Loch Ness, le coup de cœur reste intacte. On vous recommande chaudement ce nouvel opus et on a hâte de découvrir la prochaine aventure d’Astrid Bromure.

 

Astrid Bromure #4
Comment lyophiliser le monstre du Loch Ness
32 pages
Fabrice Parme
Rue de Sèvres
Parution : 21 mars 2018

1 réaction sur “ Astrid Bromure #4, la critique ”

  1. Ping Fabrice Parme, dans la case… | Astrid Bromure #4 | une Case en plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.