Betty Barnowsky – XIII Mystery #7, la critique

Betty Barnowsky - XIII Mystery T7Le T7 de la série XIII Mystery  s’intéresse à Betty Barnowsky, l’attachante rousse pulpeuse de la série XIII, en dévoilant un aspect méconnu de sa vie se déroulant juste après Rouge Total, la 5ème tome de la série mère.

Betty Barnowsky est obligée de retourner dans l’enfer de la jungle du San Miguel en compagnie de Carrington. Elle tombe aux mains de SPADS déserteurs, restés fidèles à Mac Call. Dans cette nouvelle épreuve, Betty retrouve ses réflexes de femme d’action, mais doit aussi faire face à un enjeu bien plus dramatique, car elle cache au fond d’elle un lourd secret qui la lie pour toujours à… XIII !

 

Joël Callède et Sylvain Vallée s’attardent sur un personnage important de la série. Cet album n’est sans doute pas le meilleur album de la série dérivée, mais il s’agit d’un bon XIII Mystery, divertissant et plein d’actions…

Au scénario, Joël Callède, propose une histoire intéressante et rythmée. En choisissant Betty comme personnage principal de l’histoire, on n’en attendait pas moins du scénariste. La jeune rousse retrouve rapidement ses réflexes de combattantes. Outre les scènes d’actions, le scénariste n’oublie pas le côté sentimental et psychologique du personnage. Parce que, comme tout fan de la série le sait, Betty est une grande sentimentale… Sans que le scénario soit extraordinaire non plus, Joël Callède parvient tout de même à nous étonner en toute fin d’album….mais je n’en dire pas plus.Betty Barnowsky - XIII Mystery T7Aux dessins, Sylvain Vallée est totalement dans son élément. Graphiquement beaux et efficaces, les dessins réalistes et la mise en page apportent une grande fluidité à la BD. Collant parfaitement au scénario de Joël Callède, Sylvain Vallée propose des personnages expressifs. Il est autant à l’aise dans les scènes « sentimentales » que dans les scènes d’actions, où son travaille fait merveille.

Betty Barnowsky est une BD agréable à lire. Une nouvelle fois, l’esprit de la série XIII Mystery est respecté. Mélangeant habilement émotion et action, l’album aurait parfaitement pu s’intercaler dans la série principale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.