XIII Mystery #6, la critique

album-cover-large-20448

XIII Mystery T6 revient sur l’histoire de Billy Stockton, personnage secondaire, qui a croisé la route de XIII dans une cellule de l’asile pénitencier de Plain Rock, dans le 3ème tome de la série mère,  Toutes les larmes de l’enfer.

XIII, connu alors en tant que Steeve Rowland, est emprisonné pour le meurtre des membres de sa famille. Il s’évade du pénitencier avec Billy Stockton. Celui-ci l’a fait chanter prétextant avoir des révélations à lui faire sur le complot dont il est victime.

Plaine Rock, c’est d’ailleurs le point de départ du scénario imaginé par Laurent-Frédéric Bollée. Avec l’aide du Major Jones, XIII s’évade du pénitencier. A l’arrière d’une ambulance, on découvre, au sol, le corps de Billy Stockton. Quinze ans plus tôt, il survit à un accident d’avion dans lequel ses parents, très riches, trouvent la mort. Après quelques mois, il est adopté par une tante éloignée vivant dans l’Oklahoma. Mais Billy est perturbé. L’absence de l’amour de sa une mère le pèse. Et, alors que des militaires sont en exercice dans la forêt voisine, il trouve une femme soldat blessée. Elle ressemble étrangement à sa mère, et il décide de la faire prisonnière. C’est alors que le destin de Billy part en vrille…

Lorsque j’ai su que Billy Stockton, personnage très secondaire de la série, aurait l’honneur de faire partie de la collection XIII Mystery, j’avoue avoir été surpris et inquiet. A la lecture de l’album, j’avoue avoir été vraiment rassuré, et que j’ai changé d’avis. Forcément. Sans être nécessairement le meilleur album de la série dérivée, il s’agit d’un très bon XIII Mystery, et au-delà de l’univers XIII, d’un très très bon album BD. A l’origine, la série principale ne donne que peu d’informations sur ce personnage secondaire qu’est Billy Stockton. Les auteurs ont donc eu une très grande latitude pour imaginer et développer son histoire.

Laurent-Frédéric Bollée et Steve Cuzor propose un récit vraiment captivant sur la dérive d’un enfant qui n’a pas été épargné par la vie et qui cède peu à peu à la folie. Les auteurs explique les raisons de cette folie, tout en essayant de déculpabiliser Billy, nous montrant le manque d’amour certain dont il a fait l’objet pendant son enfance.

xIII mystery T6 page 1L’autre force du scénario de Bollée est de relier de façon très adroite son scénario à celui écrit par Jean Van Hamme Toutes les Larmes de l’enfer, et ce dès la première page. En effet, il utilise des séquences de la série originale qu’il retravaille sous un autre angle pour apporter un nouveau regard sur Billy Stockton. De cette manière, on comprend pourquoi XIII décide de l’embarquer lors de son évasion.

Steve Cuzor, au dessin, est parfait. Sans perdre sa patte, Cuzor adapte son trait à la série. Les décors et les ambiances sont dans la veines de la série, ce qui permet de ne pas trop perdre le lecteur.

XII Mystery, signé Bollée et Cuzor, remplit sans condition le contrat initial imposé par Jean Van Hamme, créateur de la série avec William Vance. L’album offre d’une très belle manière un éclairage nouveau sur l’univers XIII.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.