Boule et Bill #36, la critique

Boule er Bill #36 - Flair de Cocker - Laurent Verron - Cric - Philippe VeysDans Flair de Cokcker, 36ème aventure de Boule et Bill, les jeunes héros partent à la découverte de la montagne.

Les vacances en famille à la montagne, c’est super ! Enfin, à quelques détails près. Déjà, il n’y a pas de connexion internet. Ensuite, Boule et Bill n’arrivent pas à photographier de bouquetins. Et pour couronner le tout, Bill se fait courser par des sangliers – remarquez, ça lui apprendra à embêter les animaux sauvages. Mais quand ils tombent nez à nez avec des chasseurs, c’est le pompon ! Heureusement, Bill trouve une astuce pour détourner leurs coups de fusil… À part ça, le même Bill participe à une séance de « speed dating » pour chiens, Boule file le parfait amour avec sa copine et il organise une séance de rodéo sur la machine à laver familiale.

Laurent Verron est à la tête de la série Boule et Bill depuis 2003. Dans Flair de Cocker, il est une nouvelle fois aidé au scénario par Pierre Veys et Cric.

Pour tout enfant qui sommeille en nous, Boule et Bill est une série mythique que l’on aime lire et relire. Comme le précédent album, Flair de Cocker, 36ème aventure de Boule et Bill, est un album un peu décevant. Malheureusement. Force est de constater que la plupart des gags sont plutôt mieux réussis et plus drôles que dans l’album précédent, mais il est quelque peu difficile d’accrocher au tournant pris par les auteurs et l’éditeur de placer Boule et Bill dans un monde plus moderne. Un tournant sans nul doute nécessaire pour conserver les plus jeunes lecteurs. L’album reste tout de même une compilation de gags sympathiques mais n’apporte aucune trouvaille originale.

Boule et Bill #36 - Flair de Cocker - Laurent Verron - Cric - Philippe VeysLes dessins de Laurent Verron sont en revanche toujours très agréables et vraiment très réussis tant au niveau des personnages, que les dessins urbains et les paysages de campagne.

Flair de Cocker est un album qui plaira certainement aux plus jeunes, moins aux les nostalgiques et inconditionnels de Boule et Bill.

 

Boule & Bill #36
Flair de Cocker
Cric – Pierre Veys – Laurent Verron
Dargaud
Parution : 20 novembre 2015

 

1 réaction sur “ Boule et Bill #36, la critique ”

  1. Ping Boule et Bill, retour à la télévision | une Case en plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.