Brussels Airlines présente son Aerosmurf

Dimanche 25 Mars, à 09.50 heures, Aerosmurf a décollé pour son tout premier vol vers Londres. 7 mois, 1415 idées soumises et 14 jours de peinture après le début du concours Belgian Icon, le cinquième avion iconique de Brussels Airlines affichent ses couleurs belges à travers l’Europe.

Fier ambassadeur de la Belgique, Brussels Airlines ajoutait samedi un cinquième avion à ses Belgian Icons, une série d’avions uniques qui affichent les fiertés du plat pays.

Samedi, en présence de la gagnante Marta Mascellani et de finalistes du concours, Brussels Airlines a révélé Aerosmurf. Les Schtroumpfs, qui fêtent leur 60ème anniversaire cette année, font partie des caractères de bandes dessinées belges les plus populaires et seront dès lors sans aucun doute d’excellents ambassadeurs de la Belgique. Tout comme l’ont été les quatre autres icônes belges Rackham (Tintin), Magritte, Trident (Diables Rouges) et Amare (Tomorrowland),

Le nom Aerosmurf est le titre d’une bande dessinée des Schtroumpfs qui raconte l’histoire d’un petit Schtroumpf qui rêve de voler. Le Schtroumpf a essayé de voler de différentes façons mais aucune d’entre elles n’a fonctionné, jusqu’à ce qu’il construise un avion. Depuis lors, le petit Schtroumpf est connu sous le nom d’Aerosmurf.

Tanguy Cartuyvels, VP Marketing chez Brussels Airlines explique : “Pour choisir le design de notre cinquième Belgian Icon, nous avons voulu demander au public ce qu’il aimerait voir voler dans les cieux en tant qu’ambassadeur de la Belgique. C’est pourquoi, l’année passée,  nous avons lancé un concours auquel chaque personne dont le cœur bat pour la Belgique, chaque enthousiaste et chaque designer pouvait participer en envoyant leur idée ou leur projet d’avion. Allant des frites au saxophone, le nombre d’idées reçues était impressionnant.” 

Véronique Culliford, fille de Peyo et la présidente et fondatrice d’IMPS ajoute “C’est un honneur de voir que les Schtroumpfs représentent notre pays en tant que Belgian Icon, et c’est une manière fantastique de fêter leur 60ème anniversaire. Mon père serait fier de voir Aerosmurf s’envoler vers les cieux.”

Aerosmurf, Brussels Airlines, Schtroumpf
Aerosmurf, Brussels Airlines, Schtroumpf
Aerosmurf, Brussels Airlines, Schtroumpf
Aerosmurf, Brussels Airlines, Schtroumpf
Aerosmurf, Brussels Airlines, Schtroumpf
Aerosmurf, Brussels Airlines, Schtroumpf
Aerosmurf, Brussels Airlines, Schtroumpf-1521909145
Aerosmurf, Brussels Airlines, Schtroumpf
Aerosmurf, Brussels Airlines, Schtroumpf
Aerosmurf, Brussels Airlines, Schtroumpf
Aerosmurf, Brussels Airlines, Schtroumpf
Aerosmurf, Brussels Airlines, Schtroumpf
Aerosmurf, Brussels Airlines, Schtroumpf
Aerosmurf, Brussels Airlines, Schtroumpf
Aerosmurf, Brussels Airlines, Schtroumpf

Les dessinateurs du studio Peyo ont adapté le design de Marta en une version 3D afin que celui-ci corresponde au fuselage de l’avion. Le résultat donne un avion avec 19 Schtroumpfs, aussi bien passagers que membres d’équipage, qui interagissent entre eux. Dans le cockpit, on retrouve la Schtroumpfette comme commandant de bord et le Grand Schtroumpf comme co-pilote. Le design affiche également des détails belges qui font référence aux nombreuses autres idées proposées durant le concours. Sur le côté gauche de l’avion, on peut voir le Schtroumpf Musicien jouer la Brabançonne au saxophone – une invention belge – avec un autre Schtroumpf qui joue de l’harmonica, en référence au célèbre musicien belge Toots Thielemans. Sur le chariot de l’équipage Schtroumpf, on retrouve un Atomium en version miniature. Sur le côté droit de l’avion, un Schtroumpf membre de l’équipage sert des frites belges et des gaufres aux Schtroumpfs passagers. Aerosmurf a aussi deux passagers secrets, Gargamel et Azraël, qui essayent de s’échapper par une trappe dans le ventre de l’avion. Un régal pour les spotters d’avions, puisqu’ils ne sont tous deux visibles qu’au décollage et à l’atterrissage.

Pour les passagers qui voyagent avec Aerosmurf, l’expérience va plus loin à l’intérieur de l’avion. Des petits pas de Schtroumpfs sur le tapis au sol conduisent les voyageurs à leur siège, pendant qu’une vidéo des Schtroumpfs et une musique d’embarquement adaptée complètent l’expérience « schtroumpfante ».

Sous la supervision du spécialiste de l’aérographie André Eisele, 14 artistes ont travaillé non-stop pendant 14 jours pour peindre à la main le design de 11 mètres de haut et de 37,56 mètres de long sur l’avion. Ils ont utilisé 28 couleurs, 420 litres de peinture, 24.000 mètres de ruban-cache et 4.500 m² de papier-cache. Aerosmurf fera partie de la flotte de Brussels Airlines jusqu’en 2023.

 

La série des Belgian Icons
En tant que cinquième Belgian Icon, Aerosmurf rejoint Rackham, Magritte, Trident et Amare dans la série des Belgian Icons. Pour faire connaitre le meilleur de la Belgique au monde entier, Brussels Airlines a décidé en 2015 de dédier un avion à Tintin. Aerosmurf, deviendra peut-être – tout comme Rackham -, un des avions les plus photographiés dans le monde. Un an après Rackham, c’est Magritte qui a fait son entrée dans la flotte, suivi par Trident, dédié à l’équipe nationale belge de football. Tout comme il y a deux ans pour le Championnat d’Europe, Brussels Airlines amènera cette année les Diables Rouges et leurs fans à la Coupe du Monde. Le 13 juin prochain, nos Diables Rouges décolleront pour la Russie à bord de Trident. En 2017, Brussels Airlines et Tomorrowland ont créé Amare, un hommage au festival belge de musique désormais emblématique. Cet été, les party flights de Brussels Airlines amèneront à nouveau des festivaliers du monde entier à Tomorrowland (Boom).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.