Capharnaüm, la critique

LCapharnaüm - Lewis Trondheim - L'association‘association publie Capharnaüm de Lewis Trondheim, une bande dessinée inachevée dans laquelle l’auteur a improvisé une histoire de supe-héros sans travail préparatoire.

Willard Watte est un héros hors du commun, Martin Mollin est un libraire pas très malin. Rien, jusqu’ici, ne les prédisposait à se rencontrer. Sauf, peut-être, une bande dessinée. En effet, Willard n’est pas un justicier comme les autres, accompagné de sa fine équipe d’experts, il combat le crime et ses aventures sont reproduites et publiées sous forme de feuilletons dessinés. Vengeur cagoulé, sa véritable identité reste mystérieuse et les extrapolations fantaisistes à son sujet vont bon train. À la suite d’une bagarre sur son lieu de travail à laquelle il a assisté, Martin est amené à la base secrète de Willard pour y être interrogé. C’est bien malgré lui qu’il va devenir l’un des protagonistes d’une enquête de son personnage de BD préféré. À l’instar de Gotham City, Capharnaüm est le décor de l’intrigue où le super-vilain Gashinga sème désordre et zizanie.

Le lecteur a beau être prévenu dès le début, avec une mention sur la couverture indiquant que l’histoire publiée est inachevée, Capharnaüm reste un petit gâchis. En effet, publier les 280 premières pages d’une histoire qui devait en compter plus de 5000 est totalement frustrant tant la qualité du récit, comme toutes les œuvres de Lewis Trondheim, est excellente. Capharnaüm est un récit d’aventures rocambolesques, composé d’une multitude de rebondissements et de surprises, et plein d’humour loufoque et totalement déjanté. Bien que Lewis Trondheim ait créé son récit sans travail préparatoire, on retrouve tout son talent pour construire un scénario intelligent et efficace accompagné par des dialogues ciselés, sans oublier toute la galerie de personnages loufoques, attachantes et originales. Le lecteur est immédiatement embarqué dans cette aventure folle qui parodie les films de super-héros de manière drôle et absurde.

Capharnaüm - Lewis Trondheim - L'association

Les dessins de Lewis Trondheim sont superbes. On adore son dessin typique composé de personnages mi-humain mi-animaux. Bien que conçu au fil de l’eau et sans travail préparatoire, l’ensemble – personnages, décors et cadrages – est terriblement efficace, précis, riche et très imaginatif. Un travail magnifique !

Le seul défaut de Capharnaüm est que le récit soit inachevé. Dans l’optique de la publication, on aurait pu penser que l’auteur aurait un peu retravaillé quelques pages pour que le récit se termine moins brutalement. Espérons que cet album soit un succès pour encourager l’auteur a travailler sur la suite et que cet album devienne le tome 1 d’une série…

 

Capharnaüm
Lewis Trondheim
L’association
Parution :24  janvier 2015

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.