Captain Biceps #7, la critique

Captain Biceps 7, Glénat, Tebo, ZepÀ une époque où, outre-Atlantique, les super-héros en collants ont le vent en poupe, Captain Biceps vient remettre les pendules et rappelle aux lecteurs qu’il est temps de revenir aux vraies valeurs : celles celui qui cogne le plus fort.

Une petite tête plantée sur un corps à la musculature imposante, Captain Biceps, c’est la justice en collant rouge ! Le super-héros le plus costaud de tous les temps ! Justicier injustement oublié par l’Histoire, lui seul est capable de casser la figure à tous les gugusses en costume de la galaxie. Après une série d’aventures menées de main de maître avec son fidèle acolyte Genius, Captain Biceps est de retour, parce que la justice ne prend jamais de vacances ! Après une remise en forme par Derek, le coach des justiciers, et une séance d’échauffement avec des cosplayeurs en guise de punching-ball, le plus culte des super-héros reprend du service dans une série d’affrontements hilarants, dont il sort toujours victorieux, mais pas toujours glorieux…

Voilà 5 années que Captain Biceps n’avait pas exhiber ses muscles pour tâter des méchants. Zep et Tebo resortent en effet leur super-héros du placard pour un septième tome dynamique où les beignes pleuvent à toutes les pages. Zep s’amuse à confronter Captain Biceps à tous, ou presque, les héros Marvel et DC Comics, en allant d’Ironman à Wolverine et passant par Batman ou encore Aquaman. Le scénariste va aller jusque confronter Captain Biceps au père de tous les supers héros Stan-Lee dans ce qui est certainement l’un des meilleurs gags de ce nouvel opus. Débordant d’imagination, Zep ne s’arrête pas là et dévoile tout un tas de nouveaux supers vilains aux supers pouvoirs des plus originaux prêts a en découdre avec notre monsieur musclé : Acid-Man l’homme à l’urine chimique ou l’exhibitionniste Nudiste-Man qui souhaite à tout prix montrer ses attributs masculins… Très inventif, Zep propose une série de gags très réussie et vraiment très drôle qui font mouche à chaque fois.

 

Captain Biceps – Tome 07

 

Graphiquement, Tebo s’éclate avec son super-héros en collant jaune et rouge et le lecteur le ressent. Grâce à des gags sur-mesure impliquant les héros des univers Marvel et DC Comics, Tebo revisite avec régal Ironman, Batman ou encore Wonder Woman. Le découpage est comme toujours très dynamique et les personnages très expressifs.

Ce 7ième tome de Captain Biceps est férocement violent, déjanté et drôle. Captain Biceps est tellement fort et increvable que même  Chuck Norris a peur de lui.

 

Captain Biceps #7
L’increvable
48 pages
Zep – Tebo
Glénat
Parution : 28 août 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.