Cédrick Le Bihan, dans la case… | Mulo #1

Dans la case, Mulo #1, Crachin Breton, Dargaud, Le Bihan, Pog

 

Une Case en plus vous propose de rentrer Dans la case d’un auteur de bande dessinée, qu’il soit scénariste, dessinateur ou encore coloriste. Dans la case, c’est simple, l’auteur choisit une case au sein de son dernier album, explique son choix et la décrypte pour vous.

Aujourd’hui, Cédrick Le Bihan vous propose d’entrer dans la case 4 de la pages 29 de Crachin Breton, le premier tome de Mulo publié par Dargaud.

« Pour présenter le dossier Tête de mule* aux éditeurs, nous avions réalisé 7 planches en couleurs. Ces planches représentaient deux scènes bien distinctes : une très contemplative que nous envisagions comme la scène d’ouverture et l’autre, une scène « d’action » où Mulo est poursuivi par deux chiens de garde.

C’est de cette dernière scène dont est tirée la case que j’ai choisi et dont je vais vous parler.

C’est une scène que j’aime énormément et qui m’avait beaucoup marquée lors de la lecture du scénario écrit par Pog. J’avais grande hâte de m’y atteler, et c’est la raison pour laquelle nous avons décidé de la développer pour le dossier aux éditeurs.

Cette scène se devait d’être forte et d’exprimer toute la ténacité et la fougue de notre petit personnage. Il fallait donc que le découpage soit nerveux, tout en restant fluide. C’est pourquoi nous avons beaucoup échangé avec pog autour de toute cette scène.

Cette case est donc celle où Mulo échappe de justesse aux mâchoires d’un des chiens. Chiens que j’ai volontairement « déshumanisés » au fur et à mesure de la scène, jusqu’à en faire presque des démons crachant du feu. Je voulais faire monter la pression et retranscrire la peur grimpante de notre héros !

 

Dans une premier temps, la case était prévue en deux images, mais elles n’étaient pas assez efficaces car cela hachait trop l’action, la diluait, et nous passions donc à coté de ce que nous voulions réellement exprimer.


Nous avons donc réduit l’action à une case et j’ai essayé de ne garder que la première image, mais j’avais l’impression qu’il lui manquait quelque chose, que ce format vertical n’était pas assez dynamique. Je suis donc reparti sur autre chose… en optant pour un format horizontal et en jetant sur le papier une idée que j’avais en tête. Celle-ci s’est préciseée avant de la crayonner mais je n’aimais pas l’angle de vue, pas assez dans l’actio. Mulo n’était pas assez encerclé par les chiens, je voulais vraiment exprimer cette notion de mâchoires qui l’enserrent, de piège qui se referme sur lui, et là je ne l’avais pas.

Dans la case, Mulo #1, Crachin Breton, Dargaud, Le Bihan, Pog
Dans la case, Mulo #1, Crachin Breton, Dargaud, Le Bihan, Pog
Dans la case, Mulo #1, Crachin Breton, Dargaud, Le Bihan, Pog
J’ai donc mis « la camera » un poil plus bas, avancé le chien du premier plan, rendu plus explosif et remonté celui de l’arrière plan avant de zoomer un poil sur Mulo car j’aime bien être proche de mes personnages dans les cadrages (un peu trop parfois…) et nous avions enfin notre case, que je me suis empressé d’encrer !

 


Comme vous avez pu le voir sur l’un des crayonnés vu précédemment, je crayonne au « col erase » orange, puis j’encre par dessus à la plume avant d’apposer un lavis, orange lui aussi. Puis je passe au noir et blanc sous photoshop et je réalise la mise en couleur, toujours sous photoshop.

 

Dans la case, Mulo #1, Crachin Breton, Dargaud, Le Bihan, Pog
Dans la case, Mulo #1, Crachin Breton, Dargaud, Le Bihan, Pog
Dans la case, Mulo #1, Crachin Breton, Dargaud, Le Bihan, Pog
A partir de ces deux scènes, l’aventure de Mulo a pu démarrer et c’est maintenant aux lecteurs de continuer à l’écrire ! »

 

*Tête de mule était le titre de travail avant de devenir Mulo par choix éditorial.

 

Nous remercions chaleureusement Cédick Le Bihan pour sa participation à notre rubrique dans la case. Et retrouvez notre chronique de Crachin Breton, le premier tome de Mulo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.