Comment faire fortune en juin 1940, la critique

Comment faire fortune en juin 1940 - Casterman - Nury - Dorison - AstierXavier Dorison, Fabien Nury et Laurent Astier signent Comment faire fortune en juin 1940 édité par les éditions Casterman.

Juin 1940. La France est en  guerre depuis dix mois, et vient de s’en apercevoir. Après moins d’une semaine de “Blitzkrieg”, les Nazis sont aux portes de Paris. Depuis 1939, la Banque de France, anticipant sans doute une brillante victoire de l’armée nationale, a prudemment évacué l’intégralité de ses réserves d’or loin de la capitale. A Paris, tous les coffres sont vides… Ou presque. Deux tonnes qu’un fourgon blindé doit transférera en urgence de Paris à Bordeaux. Sauf que Franck Popp et Ange Sambionetti ont un autre plan pour la tirelire.

À l’origine, le scénario devait nourrir un film qui n’a finalement pas vu le jour. Le pitch est assez classique, des braqueurs attaquent un fourgon blindé mais tout ne se passe pas vraiment selon le plan prévu. Jusque là rien de bien surprenant. Sauf que le récit de ce rocambolesque braquage se déroule en juin 1940, pendant la guerre. Les Nazis sont aux portes de Paris et les Parisiens fuient la capitale afin de se protéger des Allemands…
Mené tambours battants, le récit co-écrit par Fabien Nury et Xavier Dorison est très efficace et très rythmé. A partir d’un scénario classique donc, le lecteur en prend plein les yeux et va de surprises en rebondissements. Intense, le récit ne manque pour autant pas d’une bonne pointe d’humour et de dialogues ciselés.

Comment faire fortune en juin 1940 - Casterman - Nury - Dorison - Astier

Graphiquement, Comment faire fortune en juin 1940 est très beau, très réussi. Laurent Astier est plus qu’à l’aise dans ce registre alors que ce n’est pas son domaine de prédilection. Tant les personnages, tous charismatiques et bien trempés, que les décors, superbes, sont détaillés et très bien réalisés. Un vrai bonheur visuel.

Comment faire fortune en juin 1940, c’est tout simplement 120 pages de pure plaisir.

 

Comment faire fortune en juin 1940
Xavier Dorison – Fabien Nury – Laurent Astier
Casterman
Parution : 25 septembre 2015

1 réaction sur “ Comment faire fortune en juin 1940, la critique ”

  1. Ping Laurent Astier, dans la case... | une Case en plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.