Cynocéphales #1, la critique

Cynocéphales #1, la bande des dogues, EP éditionsEP éditions publie La bande des Dogues, le premier tome de Cynocéphales de Stefano Tamiazzo et Gris de Payne.

Les cynocéphales, un peuple à visage canin, a depuis toujours été caché au sommet des montagnes et utilisé par le gouvernement français pour des affaires secrètes et dangereuses. Mais un jour, l’un d’eux décide que c’en est assez. Il refuse que les membres de sa famille grandissante vivent exclus comme des monstres, compte tenu de leur différence.

Le scénario de ce premier tome, imaginé par Stefano Tamazzio, est original et, de prime abord, attise la curiosité du lecteur. Seulement si le pitch de cette nouvelle série donne envie, l’attente créée n’est pas confirmée au fur et à mesure de la lecture. Le scénario contient malheureusement beaucoup de longueurs et manque cruellement de rythme. A cela s’ajoute un parti pris narratif qui exclut le lecteur. En effet, Stefano Tamazzio ne prend pas le temps d’expliquer clairement la situation et les tenants et aboutissements de son aventure. Les premières divulgations importantes arrivent trop tardivement dans le récit, ce qui n’offre pas la possibilité au lecteur de s’immerger dans ce récit qui pourtant semblait prometteur.

Cynocéphales #1, la bande des dogues, EP éditions
Cynocéphales #1, la bande des dogues, EP éditions
Cynocéphales #1, la bande des dogues, EP éditions
Cynocéphales #1, la bande des dogues, EP éditions
Cynocéphales #1, la bande des dogues, EP éditions
Cynocéphales #1, la bande des dogues, EP éditions
Cynocéphales #1, la bande des dogues, EP éditions

Si le scénario est à la peine, il n’en est pas de même en ce qui concerne le dessin de Gris de Payne. Le dessinateur propose en effet un dessin très séduisant et très fluide. Le découpage est plutôt original avec des cadrages variés.

La bande des Dogues, premier tome de Cynocéphales est malheureusement un album loupé, difficile à terminer, qui n’encourage pas le lecteur à vouloir découvrir la suite.

 

Cynocéphales #1
La bande des dogues
Stefano Tamiazzo – Gris de Payne
48 pages
Editions EP
Parution : 24 mai 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.