Drones #1, la critique

Drones #1 - Le feu d'Hadés - Le LombardDrones, de Sylvain Runberg et Louis, embarque le lecteur au cœur d’une guerre menée par drones interposés.

Mai 2037. Engagée dans les forces armées européennes basées au Danemark, Louise Fernbach est pilote de drones. Pour elle, la guerre est un jeu vidéo qu’elle maîtrise depuis le QG où elle s’acquitte de diverses missions. Pour l’heure, sa priorité est de neutraliser à tout prix une autonomiste chinoise dénommée Yun Shao. Leader d’un groupe de rebelles catholiques intégristes réclamant l’indépendance de la province du Qinghai, celle-ci multiplie les attentats meurtriers. Outre l’équilibre de la région et la vie de milliers de civils, ces actes terroristes menacent gravement la sécurité des militaires et les intérêts économiques européens présents sur place. Une contre-offensive s’avère urgente et sans pitié, mais Yun Shao reste hors d’atteinte…

Jouant avec l’actualité internationale, Sylvain Runberg propose une fiction d’anticipation dans laquelle la guerre, à la limite du virtuel, se fait par l’intermédiaire d’engins hautes technologies : les drones, de petits avions sans pilote, guidés à distance et capable de détruire une cible avec une très grande précision. Ces engins permettent de surveiller et soutenir les hommes présents sur le terrain mais aussi de chasser les terroristes avec des dommages collatéraux moins importants.

Outre la mise en avant des drones et une certaine critique liée à l’utilisation de ces engins, Sylvain Runberg propose un récit efficace et sans temps mort. Sans prendre position pour un camp (l’armée européenne utilisant les drones) ou l’autre (les catholiques intégristes aux pratiques terroristes), le scénariste place le lecteur au milieu du conflit et le laisse faire son choix par lui-même. Tous les personnages possèdent un côté mystérieux qui intrigue, tant les pilotes de drones en apparence cool qui peuvent être traumatisés par les morts liées à leurs drones que le leader des rebelles qui malgré ses pratiques discutables semblent défendre une cause juste…

Drones #1 - Le feu d'Hadés - Le Lombard

Graphiquement, le dessin de Louis est très agréable. Son style vif, dynamique soutient parfaitement et efficacement les scènes d’actions ans pour autant faillir dans les scènes plus calmes. On adore les différents univers travaillés par l’auteur des décors urbains aux scènes d’actions utilisant les drones.

Le feu d’Hadès est sans doute la bonne surprise de la rentrée. Les auteurs signent une nouvelle série prometteuse qui débute de fort belle manière. À suivre donc…

 

Drones #1
Le Feu d’Hadès  
Sylvain Runberg – Louis
Le Lombard
Parution : 21 août 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.