Edmond, la critique

Edmond, Rue de Sèvres, Alexis Michalik, Leonard ChemineauAprès son immense succès au théâtre, Edmond débarque aujourd’hui en BD sous l’œil attentif de son créateur Alexis Michalik.

Paris, décembre 1897, Edmond Rostand n’a pas encore trente ans mais déjà a deux enfants et beaucoup d’angoisses. Après l’échec de La princesse lointaine, avec Sarah Bernhardt, ruiné, endetté, Edmond tente de convaincre le grand acteur en vogue, Constant Coquelin de jouer dans sa future pièce, une comédie héroïque, en vers. Seul souci : elle n’est pas encore écrite. Faisant fi des caprices des actrices, des exigences de ses producteurs corses, de la jalousie de sa femme, des histoires de cœur de son meilleur ami et du manque d’enthousiasme de l’ensemble de son entourage, Edmond se met à écrire cette pièce à laquelle personne ne croit mais qui deviendra la pièce préférée des français, la plus jouée du répertoire jusqu’à ce jour.

S’il est parfois dommage de voir de plus en plus d’adaptations en BD, il faut avouer que le pitch d’Edmond est franchement très original. Alexis Michalik, créateur de la pièce et co-scénariste de cette adaptation, raconte la création et la naissance de l’une des plus grandes pièces de théâtre, Cyrano de Bergerac. Si la BD n’a pas exactement le même parfum que la pièce de théâtre, cette adaptation est vraiment réussie et réjouissante. Alexis Michalik et Leonard Chemineau parviennent à conserver les mêmes émotions ressenties avec la pièce et surtout ils ont réussi à garder le même rythme, très énergique, qui était insufflé dans la pièce de théâtre. Les situations s’enchainent avec une énergie folle, tout en développant un côté un peu plus ludique et plus léger. Malgré la présence de 12 personnages différents, dont certains ont un rôle nettement moins important dans l’adaptation, le récit est très fluide et captivant.

Edmond, Rue de Sèvres, Alexis Michalik, Leonard Chemineau
Edmond, Rue de Sèvres, Alexis Michalik, Leonard Chemineau
Edmond, Rue de Sèvres, Alexis Michalik, Leonard Chemineau
Edmond, Rue de Sèvres, Alexis Michalik, Leonard Chemineau
Edmond, Rue de Sèvres, Alexis Michalik, Leonard Chemineau
Edmond, Rue de Sèvres, Alexis Michalik, Leonard Chemineau

Graphiquement, le style de Leonard Chemineau est très agréable et très lisible. Le dessinateur propose un découpage réussi et dynamique qui soutient parfaitement le rythme voulu par Alexis Michalik. Leonard Chenmineau serpente entre les cases et utilise pleinement le format BD pour retranscrire et adapter la pièce. De cette manière l’élan de la pièce est conservé ce qui permet de capter le lecteur de bout en bout.

Après le théâtre, et alors qu’un film est en préparation, c’est non sans un certain culot, une petite dose de folie et un habile marketing surfant sur l’immense succès de la pièce, que les éditions Rue de Sèvres proposent l’adaptation en bande dessinée Edmond. Ceci étant dit, cette adaptation est indéniablement réussie et permet de replonger dans l’univers d’Edmond Rostang avec plaisir.

 

Edmond
120 pages
Leonard Chemineau – Alexis Michalik
Rue de Sèvres
Parution : 17 octobre 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.