Esmera, la critique

Esmera - Zep - Vince - GlénatRéservé à un public averti, les éditions Glénat publient Esmera, la nouvelle BD érotique écrite par ZEP et dessinée par Vince.

À la fin des années 1960, Esmera Santeneo grandit à l’école pour fille du Sacro Cuore en Italie. C’est dans cet environnement austère que la jeune fille voit ses premiers désirs charnels naître en elle. Partageant ses sentiments avec son amie Rachele, Esmera vivra ses premières expériences avec des garçons. Dans l’Italie des années 1960, l’éducation sexuelle est balbutiante et le plaisir de la femme, optionnel.
Les premières aventures d’Esmera sont souvent décevantes mais riches en enseignement. Quand enfin elle parvient à maîtriser son plaisir, elle découvre que son corps possède un pouvoir unique et exceptionnel : elle change de sexe avec chaque orgasme ! En se retrouvant dans la peau d’une femme ou d’un homme, Esmera aura la possibilité d’explorer relations amoureuses et jouissances d’un double point de vue : masculin et féminin. De plus, vieillissant deux fois moins vite que le commun des mortels, cette « super-héroïne » charnelle traversera le siècle jusqu’aux années 2010 et sera le témoin privilégié de l’évolution de la sexualité et du plaisir au cœur de notre société.

Zep nous surprend avec ce titre érotique qui raconte les confessions intimes de la jeune Esmera qui peut changer de sexe à chacun de ses orgasmes…. Cette idée de départ, plutôt géniale et originale, entraîne le lecteur dans une série de scènes sexuelles assez sensuelles et crues au cours desquelles Esmera fait des expériences, se cherche … et le moins que l’on puisse dire, se trouve. Esmera s’avère être la quête personnelle d’une jeune femme à la recherche de son plaisir tour à tour féminin puis masculin au sein d’une société où les différences sexuelles sont très souvent mal comprises. Esmera est un album à la fois léger et intelligent mais également très drôle notamment lors des scènes de changements de sexes…

Esmera - Zep - Vince - GlénatGraphiquement, les dessins réalistes de Vince sont précis, délicats et sensuels. Les scènes de sexes sont explicites et superbement mises en images et atténuer par le choix du noirs et blancs. Mais ces dessins crus font de cet album un titre réservé uniquement aux adultes.

Léger, divertissant, drôle et profond, Esmera est un récit qui surprend à plus d’un titre et donne une furieuse envie de….

 

Esmera
Zep – Vince
Glénat
Parution : 25 novembre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.