Frnck #1, la critique

Frnck #1, Le début du commencement, Olivier Bocquet, Brice Cossu, DupuisAvec cette nouvelle série, Frnck, Olivier Bocquet et Brice Cossu propulsent leur jeune héros en plein milieu de la préhistoire, un univers où les voyelles n’existent pas…

Franck est un gamin de 13 ans qui vit dans un orphelinat depuis sa plus tendre enfance. Un jour, alors qu’une énième famille est prête à l’adopter, la directrice laisse échapper que personne ne sait ce que sont devenus ses parents. Abasourdi par cette révélation, alors qu’il les croyait morts, Franck décide de fuguer et de retrouver sa famille. Il commence sa quête à l’endroit précis où il a été trouvé. À l’époque une forêt, aujourd’hui un chantier pour un futur parc d’attractions préhistoriques sur le thème de la préhistoire. Sur place, Franck échappe de justesse aux crocs d’un molosse mais chute dans un étang, échappe de peu à la noyade et reprend conscience dans une grotte. Après avoir été pourchassé par un smilodon, fait prisonnier par une tribu d’Homo sapiens et servi d’appât pour un poisson géant, Franck se rend compte qu’il n’a pas atterri dans un parc aux effets spéciaux ultra-réalistes… Il est tombé dans une faille spatiotemporelle et est remonté jusqu’à la vraie préhistoire !

Avec cette nouvelle série publiée par les éditions Dupuis, Olivier Bocquet met, pour la première fois, les pieds dans l’univers jeunesse en mettant en scène un jeune orphelin de 13 ans en quête de son identité. Pour tout dire, olivier Bocquet le fait très bien. Il propose un scénario extrêmement bien ficelé et très efficace qui malgré la nécessité d’introduire un nouvel univers permet au lecteur d’entrer rapidement au cœur de l’action. Olivier Bocquet mixe une aventure délirante, et sans temps morts, qui envoie le jeune héros à l’époque de la préhistoire et un humour qui fait mouche à chaque fois. Le scénariste ajoute, par ailleurs, une petite difficulté de lecture en supprimant toutes les voyelles dans les bulles des hommes de Cro-Magnon.

 

Frnck #1, Le début du commencement, Olivier Bocquet, Brice Cossu, Dupuis
Frnck #1, Le début du commencement, Olivier Bocquet, Brice Cossu, Dupuis
Frnck #1, Le début du commencement, Olivier Bocquet, Brice Cossu, Dupuis
Frnck #1, Le début du commencement, Olivier Bocquet, Brice Cossu, Dupuis
Frnck #1, Le début du commencement, Olivier Bocquet, Brice Cossu, Dupuis
Frnck #1, Le début du commencement, Olivier Bocquet, Brice Cossu, Dupuis
Frnck #1, Le début du commencement, Olivier Bocquet, Brice Cossu, Dupuis
Frnck #1, Le début du commencement, Olivier Bocquet, Brice Cossu, Dupuis
Frnck #1, Le début du commencement, Olivier Bocquet, Brice Cossu, Dupuis
Frnck #1, Le début du commencement, Olivier Bocquet, Brice Cossu, Dupuis
Frnck #1, Le début du commencement, Olivier Bocquet, Brice Cossu, Dupuis
Frnck #1, Le début du commencement, Olivier Bocquet, Brice Cossu, Dupuis
Frnck #1, Le début du commencement, Olivier Bocquet, Brice Cossu, Dupuis
Frnck #1, Le début du commencement, Olivier Bocquet, Brice Cossu, Dupuis
Frnck #1, Le début du commencement, Olivier Bocquet, Brice Cossu, Dupuis
Frnck #1, Le début du commencement, Olivier Bocquet, Brice Cossu, Dupuis
Frnck #1, Le début du commencement, Olivier Bocquet, Brice Cossu, Dupuis
Frnck #1, Le début du commencement, Olivier Bocquet, Brice Cossu, Dupuis
Frnck #1, Le début du commencement, Olivier Bocquet, Brice Cossu, Dupuis
Frnck #1, Le début du commencement, Olivier Bocquet, Brice Cossu, Dupuis
Frnck #1, Le début du commencement, Olivier Bocquet, Brice Cossu, Dupuis
Frnck #1, Le début du commencement, Olivier Bocquet, Brice Cossu, Dupuis
Frnck #1, Le début du commencement, Olivier Bocquet, Brice Cossu, Dupuis
Graphiquement, le travail de Brice Cossu, à mi-chemin entre dessin franco-belge et manga, est immédiatement reconnaissable. Son style semi-réaliste et expressif complète parfaitement le travail d’Olivier Bocquet. Il insuffle beaucoup de rythme et d’énergie à cette aventure divertissante et captivante.

Olivier Bocquet et Brice Cossu signent un excellent premier tome de leur série Frnck en mélangeant aventure et humour. Ils embarquent le lecteur dans une aventure captivante où beaucoup de questions restent en suspens, mais ce n’est que le début du commencement

Frnck #1
Le début du commencement
48 pages
Olivier Bocquet – Brice Cossu
Dupuis
Parution : 17 mars 2017

2 réactions sur “ Frnck #1, la critique ”

  1. Ping Frnck #3, la critique | une Case en plus

  2. Ping Frnck #2, la critique | une Case en plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.