Frnck #3, la critique

Frnck #3 - Le sacrifice - DupuisMoins d’un an après la parution du premier tome de la série, Le début du commencement, les éditions Dupuis publient Le sacrifice, le troisième tome de Frnck, imaginée par Olivier Bocquet et Brice Cossu.

Franck, toujours perdu en pleine préhistoire, a été recueilli par une tribu d’Homo sapiens, et celle-ci estime qu’il est temps que Franck démontre son utilité et apprenne à chasser. Or, pour Franck, la nourriture, c’était jusqu’à présent de la viande déjà hachée sur un bun avec du fromage fondu dessus et des frites à côté. Ici, le hamburger, il a des yeux qui le regardent et sans doute des amis et une famille. Ce n’est pas un burger, c’est un animal ! Alors quand Franck doit tuer à la lance un gentil petit mammouth (même s’il est assez moche), il se sent pousser une irrésistible envie de devenir végétarien… et il le laisse filer ! Mais quand toute la tribu tombe malade à cause de microbes venus directement du XXIe siècle et que Léonard, le sorcier, révèle à Franck que le seul remède est le foie de mammouth, notre héros va devoir faire un choix difficile et cruel…

En seulement deux albums, sans doute liée à une parution rapprochée, Frnck a su plaire à un large public grâce à un scénario original et un dessin dynamique proche du manga. Ce troisième tome relate la suite des aventures du jeune Franck qui a été envoyé via une faille spatiotemporelle en pleine préhistoire, alors qu’il recherchait ses parents. Le rythme de cette aventure est toujours aussi fou même si on ressent tout de même un petit essoufflement. Mais ce qui marque ce 3ème opus, ce sont les thèmes développés. En effet, Olivier Bocquet aborde avec Le sacrifice des thèmes plus graves et plus profonds, notamment la maladie qui touche sa nouvelle tribu, et nettement moins propices aux rires. Si le lecteur rit certes un peu moins, il est profondément touché par cette aventure et les événements que le scénariste raconte avec simplicité et efficacité. Le cliffhanger est particulièrement saisissant et nous amène à attendre le prochain tome impatiemment.

 

Frnck #3 – Le sacrifice – Dupuis
Frnck #3 – Le sacrifice – Dupuis
Frnck #3 – Le sacrifice – Dupuis
Frnck #3 – Le sacrifice – Dupuis
Frnck #3 – Le sacrifice – Dupuis
Frnck #3 – Le sacrifice – Dupuis

Graphiquement, rien à signaler. Brice Cossu tient de mains de maître les destinées graphiques de la série. Son style mi franco-belge mi manga est idéal pour accompagner le scénario. On ressent toute l’expressivité et l’émotion des personnages.

Frnck, voici une belle série que nous vous recommandons sans aucune hésitation et le troisième tome, plus dans l’émotion que les 2 précédents, confirme tout le bien que l’on pense de cette série qui a très certainement un bel avenir devant elle, surtout si les auteurs parviennent à garder le rythme de parution.

 

 Frnck #3
Le sacrifice
56 pages
Olivier Bocquet – Brice Cossu

Dupuis
Parution :
 26 janvier 2018

Retrouvez par ailleurs la chronique du tome 2 de Frnck : Le baptême du feu

2 réactions sur “ Frnck #3, la critique ”

  1. Ping Frnck #4, la critique | une Case en plus

  2. Ping Brice Cossu, dans la case…. | Frnck #3 | une Case en plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.