Game Over #15, la critique

Game Over 15, Very Bad Trip, Glénat, Midam, AdamDeux mois seulement après la parution du tome 14, le Petit Barbare revient dans un nouvel album de Game over, Very bad trip.

Il est courageux. Il est valeureux. Il est audacieux. Mais il est surtout malchanceux ! Vous l’avez reconnu : le Petit Barbare, double virtuel de Kid Paddle, revient pour de nouvelles aventures imprévisibles et déjantées. Et si l’objectif – sauver une princesse pas plus douée – et les ennemis – des blorks plus bêtes que méchants – sont toujours les mêmes, le nombre de Game Over possibles semble lui ne pas avoir de limites… Courage, Petit Barbare ! 

Le statut de best-seller de cette série se confirme album après album. Chaque nouvel album laisse craindre que Midam ne trouvera pas matière à se renouveler pour proposer 45 nouveaux gags réussis. En ce point, ce 15èmealbum est excellent. Chaque gag est bien trouvé, très réussi et vraiment super drôle. Midam en fait voir une nouvelle fois de toutes les couleurs au double virtuel de Kid Paddle et à sa jolie princesse. Il redouble d’inventivité pour aider ce pauvre bougre de Barbare à sauver sa belle princesse, qui en prend plus pour son grade dans cet album que dans les précédents. Midam semble avoir été plus loin dans le trash et la folie, et il est en résulte un album franchement excellent sur toute la ligne.

 

Game Over 15, Very Bad Trip, Glénat, Midam, Adam
Game Over 15, Very Bad Trip, Glénat, Midam, Adam
Game Over 15, Very Bad Trip, Glénat, Midam, Adam
Game Over 15, Very Bad Trip, Glénat, Midam, Adam

Graphiquement, le dessin de Midam ne déroge pas à sa règle. Il signe des dessins simples aux couleurs vives qui vont à l’essentiel : efficace, percutant et expressif. Toujours excellent ! 

Very Bad Trip, 15ème tome de Game over, est un album plus fou que jamais et franchement c’est une (encore) réussite.

 

 Game Over #15
Very bad trip
48 pages
Midam – Adam – Patelin
Glénat
Parution : 9 novembre 2016

1 réaction sur “ Game Over #15, la critique ”

  1. Ping Game Over #16, la critique | une Case en plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.