Game Over #16, la critique

Game Over, Aïe Aë eye, Glénat, MidamLe petit Barbare, double virtuel de Kid Paddle, se prend de nouvelles rasades de Game Over dans le 16ème  tome de la série Game Over avec la sortie du nouvel album Aïe Aïe Eye publié chez Glénat !

Dans l’univers virtuel du Petit Barbare, les morts se suivent et ne se ressemblent pas. Préférez-vous le voir transpercé, déchiqueté, brûlé, écrasé ou dévoré ? Pour le faire passer de vie à trépas, vous avez l’embarras du choix ! Car Midam rivalise encore d’ingéniosité pour malmener notre pauvre Petit Barbare dans un florilège de Game Over aussi cruels qu’hilarants. Des gags muets et toujours aussi efficaces qui font de cette série un monument de l’humour absurde.

Midam est vraiment épatant ! Il parvient sans cesse et avec beaucoup d’originalité à se renouveler pour proposer des gags toujours plus drôles les uns que les autres dans lequel le petit barbare s’obstine à vouloir sauver la jeune et belle princesse…. malheureusement sans succès ! Dans Aïe Aïe Eye, la princesse est toujours mise à rude épreuve, et en voit une nouvelle fois de toutes les couleurs pour finalement ne quasiment jamais sortir vivante des pièges auxquelles elle et le barbare sont confrontés. On sourit et on rit de bon cœur au fur et à mesure des gags qui s’enchainent qui voient l’avatar de Kid Paddle tour à tour confronté à des chaussures bondissantes, des fioles lui permettant de grandir ou de se changer en blork ou encore affronter un morse… À ce sujet mention spéciale, comme dans les précédents tomes, à l’ingénieuse et originale manière qu’à Midam de terminer chaque planche avec une façon différente d’écrire Game Over…

Game Over, Aïe Aë eye, Glénat, Midam
Game Over, Aïe Aë eye, Glénat, Midam
Game Over, Aïe Aë eye, Glénat, Midam
Game Over, Aïe Aë eye, Glénat, Midam

Si le scénario et la qualité du gag sont importants, le dessin l’est tout autant puisque l’album de comporte aucune bulle. De fait, le trait de Midam est efficace et très expressif. Parfait comme toujours !

Une nouvelle fois, on prend beaucoup de plaisir à découvrir les mésaventures du Petit Barbare qui se fait gaiement massacrer alors que lui ne cherche qu’une chose, sauver la belle princesse ! Le 16ème tome de Game Over, Aïe Aïe Eye, est franchement une réussite.

 

Game over #16
Aïe Aïe Eye
48 pages
Midam – Adam
Glénat
Parution : 03  novembre 2017

 

Retrouvez les chroniques des précédents album : Very bad trip, Fattal Attraction and Toxic Affair.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.