Grun, dans la case… | On Mars_

une Case en plus vous propose de rentrer Dans la case d’un auteur de bande dessinée, qu’il soit scénariste, dessinateur ou encore coloriste. Dans la case, c’est simple, l’auteur choisit une case au sein de son dernier album, explique son choix et la décrypte pour vous.

Aujourd’hui, Ludovic Dubois, alias Grun, vous propose d’entrer dans la case 7 page 11de l’excellent premier tome de On Mars_, Un monde nouveau, qu’il a réalisé avec Sylvain runberg chez Daniel Maghen.

Dans cette case 7 de la page 11, les prisonniers viennent de débarquer sur Mars. Par groupe de 15, ils sont conduits vers leurs unités de vie dans des rovers tout terrain adaptés au relief martien.

Pour cette case, je me suis inspiré des favelas brésiliennes pour dessiner ces habitations. Moi qui étais habitué aux architectures tracées à la règle dans ma précédente série Métronom’, cette anarchie m’a fait du bien !

Même si j’ai déjà quelques croquis de ces habitations (réalisés en amont quand Sylvain écrivait encore le scénario), je démarre toujours mes pages par un storyboard. Très simple, pratiquement illisible pour quelqu’un d’autre. Il m’indique le format de la case, le cadrage, la position de la caméra et les différents plans.

Sylvain Runberg me donne des indications du style “plan large”, “plan serré”, mais c’est moi qui choisit de faire tourner la caméra pratiquement à chaque image. Je crois que cela donne un côté dynamique à la narration et aussi immersif pour le lecteur.  A cette étape, notre travail ressemble beaucoup à celui d’un réalisateur de cinéma.

J’ai pensé ces lieux comme une accumulation de containers, installés à la va-vite. Un lieu chaotique, un peu crade. Lorsque je mets mon dessin au propre et ajoute les détails, je rentre dans ma bulle (dans ma case plutôt !) et me raconte tout un tas d’histoires :
De la végétation pousse sur les tuyaux du premier plan, la zone n’est pas entretenue. Le Rover arrive par là, de face, transportant les nouveaux détenus. Le jour décline, quelques prisonniers discutent, profitant de quelques minutes entre la fin du chantier et l’extinction des feux. Bien sûr 2 drones surveillent leurs faits et gestes. Un mec que j’avais crobardé quelques mois plus tôt, alors que le scénario était encore en cours, est en train de livrer des repas.

Dans la case, Grun, On Mars_, Daniel Maghen, Grun, Runberg

Le dessin est fini, j’applique alors un fond. Dans cette case, il est de 2 couleurs, ce que je ne fais jamais. Je me suis fait un peu peur mais j’aime bien le résultat. A refaire !

Vient alors l’encrage. J’ai changé de technique pour cet album. Je n’encre que le premier plan à l’encre de chine et au pinceau et laisse les seconds plans au crayon plus ou moins gras (au lieu de feutres fins comme avant). Cela me permet de donner une vraie profondeur à l’image et de conserver un trait vivant que j’avais tendance à perdre avec le feutre fin.

J’ajoute ensuite les couleurs : des gris pour faire apparaitre les ombres et le modelé et quelques touches colorées sur les vêtements, la végétation.

Voilà, vous connaissez tous les secrets de cette case !  Vous pouvez maintenant multiplier 8 cases par 54 planches et vous comprendrez pourquoi je suis fatigué !

… et en retard !

 

 

Nous remercions infiniment Ludovic Dubois pour sa participation à la rubrique Dans la case. Retrouvez la chronique du premier tome de On Mars_ un album à ne pas manquer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.