Gus #4, la critique

Gus #4, Happy Clem, Christophe Blain, DargaudCinq ans après l’énorme succès de Quai d’Orsay, Christophe Blain revient avec le quatrième tome de Gus, le personnage qui lui a permis de réinventer le western.

Clem avait quitté le trio qu’il formait avec Gus et Trapp. Il vit désormais une petite vie bourgeoise dans les beaux quartiers de Frisco avec sa femme Ava et sa fille Jamie. Un jour, Ava lui demande des nouvelles de Trapp et précise qu’elle aimerait le revoir. Clem reprend alors contact avec son ancien acolyte et avec lui les hold-ups….

Huit ans après le tome 3, Christophe Blain retrouve son héros de western, Gus. Enfin, pas tout à fait. Si ce quatrième album débute avec une première histoire avec Gus Flynn, personnage qui donne son nom à la série, celui-ci est vite mis de côté pour laisser la place à Clem désormais Happy, comme l’indique le titre de l’album. Si on regrette que Gus n’ait pas une place plus importante dans cette nouvelle aventure, Christophe Blain signe un retour remarqué avec Happy Clem. Le scénariste livre un récit dense et rythmé dans lequel Clem, que l’on croit rangé, et menant une vie bourgeoise et tranquille avec sa femme et sa fille, reprend du service, sous l’impulsion de son ancien comparse Trapp, et multiplie les hold-ups. S’inspirant des codes du western pour mieux les réécrire, Christophe Blain propose une aventure pleine d’actions, d’amour et d’introspection.

Gus #4, Happy Clem, Christophe Blain, Dargaud
Gus #4, Happy Clem, Christophe Blain, Dargaud
Gus #4, Happy Clem, Christophe Blain, Dargaud-page3-1200
Gus #4, Happy Clem, Christophe Blain, Dargaud-page4-1200
Gus #4, Happy Clem, Christophe Blain, Dargaud-page5-1200
Gus #4, Happy Clem, Christophe Blain, Dargaud-page6-1200

Le dessin de Christophe Blain, énergétique et rythmé, embarque le lecteur dans une aventure menée tambour battant où l’on retrouve une galerie de personnage variée aux mouvements efficaces. Le découpage de l’auteur est inventif et insuffle lui aussi beaucoup d’énergie à ce nouvel album.

C’est avec plaisir que l’on retrouve Christophe Blain et sa vision du western avec Gus. Si on regrette l’absence du héros de la série, Happy Clem est une aventure trépidante et captivante.

 

Gus #4
Happy Clem
104 pages
Christophe Blain
Dargaud
Parution : 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.