Horacio d’Alba #2, la critique

Horacio d'Alba #2, Le roi soldat, Jérôme le Gris, Nicolas Siner, GlénatA l’occasion de la parution du 3ème et dernier album de la série, les éditions Glénat publient une nouvelle édition du Roi soldat, le deuxième album de la série Horacio d’Alba avec une couverture inédite.

La tentative d’assassinat sur le sénateur Rembrandt a plongé la République dans la crise. Les conflits sont désormais ouverts et chaque faction fourbit ses armes dans l’attente d’une nouvelle occasion. Qui, de Silas, incontrôlable depuis la trahison de Callisto, ou du Condottiere, ivre de gloire, fera le premier sombrer le pays dans la guerre ? Qui offrira l’opportunité d’action aux armées furieuses du Cardinal Rouge qui campent en attente sur les rives du fleuve Alphée ? Horacio, rongé par ses erreurs passées, écoutera-t-il enfin la voix de sa conscience ? Ou se cachera-t-il encore derrière le choix de ses chefs ? Pendant ce temps, dans l’ombre, Rembrandt œuvre toujours sans relâche pour tenter de sauver la paix…

Le premier album d’Horacio d’Alba avait beaucoup plus, et pour tout dire, il en est de même avec ce deuxième album, intitulé Le roi soldat. Le conflit se poursuit au sein de la République du point d’honneur. Les intrigues mises en place par Jérôme Le Gris se mêlent et s’entremêlent sur fond de manipulations, stratégies et complots à tous les niveaux. Après la tentative d’assassinat raté à l’encontre du sénateur Rembrandt, chacun pose ses pions et les événements s’enchainent, donnant à ce deuxième tome plus de rythme avec beaucoup d’actions et une scène vraiment magnifique « d’Armageddon ». La dimension humaine n’est pas oubliée pour autant, les personnages forts et attachants doivent faire face à leurs remords…

Horacio d'Alba #2, Le roi soldat, Jérôme le Gris, Nicolas Siner, Glénat

Le dessin de Nicolas Siner est magnifique. On est sous le charme des décors, précis et fouillés, autant que des personnages très humains et expressifs. Le découpage et la mise en scène du récit est à la fois efficace et fluide avec un vrai coup de cœur pour la réalisation graphique de la scène d’Armageddon qui est superbe. Un vrai bonheur pour les yeux !

Les promesses ressenties lors du premier tome se confirment dans ce deuxième tome plus rythmé et captivant. Le roi soldat créé une vraie addiction que seule peut atténuer le troisième et dernier tome de la série.

 

Horacio D’Alba #2
Le roi soldat
Nicolas Siner – Jérôme Le Gris
Glénat
Parution : 13 janvier 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.