Horacio d’Alba #3, la critique

Horacio d'Alba #3, Mémoires d'une Vésuvienne, Jérôme le Gris, Nicolas Siner, GlénatAprès trois ans d’absence, Jérôme Le Gris et Nicolas Siner signent Mémoires d’une Vésuvienne, la fin d’Horacio d’Alba, leur uchronie à l’époque de la Renaissance Italienne. C’est à l’occasion de la parution de ce troisième et dernier tome chez Glénat que l’on a découvert cette formidable série qu’est Horacio d’Alba.

Après la mort du sénateur Rembrandt et du Condottiere, Horacio a rassemblé le reste des forces des anciennes Académies sous une seule bannière. Car le Cardinal rouge, sur le point d’être élu pape, compte bien ne plus laisser aucune trace de cette République qu’Horacio tente de sauver. Pour mener sa résistance, le prince-duelliste n’a d’autre choix que de se replier au fort de Castel Maggiore, tenu par la Dame de l’Épine. Pris en tenaille entre les troupes de Rome sur la plaine et la flotte française de l’amiral Brissac sur la mer, Horacio y livrera sans doute son ultime bataille…

Cet album conclut de manière brillante la saga épique initiée en 2011 par Jérôme Le Gris et Nicolas Siner. Face au Cardinal rouge qui déchaîne ses forces pour anéantir la République, Horacio d’Alba rassemble autour de lui la résistance qu’il installe au fort de Castel Maggiore, là où est née la République. Jérôme Le Gris poursuit son récit telle une partie d’échecs où chaque camp avance ses pions et abat ses cartes pour atteindre la victoire finale. Au fur et à mesure du récit, la tension se fait ressentir et la pression monte jusqu’à l’affrontement final… Emouvant, captivant et rythmé avec des scènes silencieuses et de nombreux rebondissements, Mémoires d’une Vésuvienne est un récit puissant et impressionnant.

Horacio d'Alba #3, Mémoires d'une Vésuvienne, Jérôme le Gris, Nicolas Siner, GlénatGraphiquement, Nicolas Siner nous gratifie d’un découpage extrêmement efficace. Il jongle avec les cases pour mettre en scène cet ultime affrontement et le rendre le plus vivant possible. Les décors et paysages sont toujours aussi majestueux, et les personnages plus charismatiques, expressifs et émouvants que jamais. Le dessin de Nicolas Siner force l’admiration…

Malheureusement, Mémoires d’une Vésuvienne est le dernier tome de la série Horacio d’Alba. On reste cependant chanceux que les éditons Glénat aient décidé de publier ce dernier tome et de rééditer les deux premiers avec une nouvelle couverture. Horacio d’Alba est une magnifique série, une uchronie énergique et captivante de bout en bout que l’on vous recommande vivement !

 

Horacio d’Alba #3
Mémoires d’une Vésuvienne
Nicolas Siner – Jérôme Le Gris
Glénat
Parution : 13 janvier 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.