La horde du contrevent #1, la critique

La horde du contrevent, Le cosmos est mon campement, Eric Henninot, DelcourtEric Henninot signe l’adaptation en bande dessinée de La horde du contrevent, le roman de science-fiction d’Alain Damasio.

Après une formation impitoyable, et alors qu’ils étaient encore enfants, ils ont quitté Aberlaas, la cité des confins. Leur mission : marcher d’ouest en est jusqu’à atteindre l’Extrême-Amont, source mythique du vent qui balaye leur monde jour et nuit, sans trêve ni répit. Ils sont la 34e Horde du Contrevent. Golgoth ouvre la marche ; derrière lui, Sov, le scribe, sur les épaules duquel l’avenir de la Horde tout entière va bientôt reposer…

 Eric Henninot s’attaque à son premier scénario en adaptant La horde du contrevent, un des romans majeurs du maître de la science-fiction, Alain Damasio. Malgré l’ampleur du défi, l’auteur ne s’est pas démonté et signe une très belle adaptation qui embarque le lecteur au sein d’une horde en quête de l’origine du vent. Le talent d’Eric Henninot est de proposer une aventure qui plaira autant aux fans de la première heure du romancier qu’aux néophytes qui découvriront avec plaisir cet univers à la fois riche et complexe. Contrairement au roman qui s’intéresse à 23 héros différents, le scénario d’Eric Henninot se concentre sur un personnage principal, Sov, narrateur de cette mission désespérée qui raconte son périple pour laisser une trace à la Horde suivante, si la sienne venait à échouer dans sa mission. Le lecteur est capté et se retrouve immergé au sein de cette horde, aux personnalités très différentes et attachantes, prise aux doutes et devant affronter le pire pour atteindre son objectif. C’est un récit haletant au cours duquel Eric Henninot donne corps à cette communauté et retranscrit parfaitement toute la folie et l’absurdité de leur quête.

 

La horde du contrevent, Le cosmos est mon campement, Eric Henninot, Delcourt
2279_P1
2279_P2
2279_P3
2279_P4
2279_P5
2279_P6
2279_P7
2279_P8
2279_P9
2279_P10
2279_P11
2279_P12
2279_P13

Graphiquement, Eric Henninot impressionne par sa maitrise du découpage et de la mise en scène qui permet au lecteur d’être complétement immergé dans cet univers. Aux côtés de la horde, il subit lui aussi les bourrasques et le vent, qui tient une place centrale dans le récit. Par son traitement graphique, le dessinateur rend palpable les tempêtes et rafales que doit affronter cette horde.

Eric Henninot débute son adaptation de La horde du contrevent de façon remarquable. Il immerge totalement le lecteur dans cet univers qu’il est malheureusement contraint d’abandonner en attendant impatiemment les prochains albums.

 

 

La horde du contrevent #1
Le cosmos est mon campement
80 pages
Eric Henninot
Delcourt
Parution : 18 octobre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.