Horrifikland, la critique

Horrifikland, Alexis Nesme, Lewis Trondheim, Glénat, Mickey, Chronique BD, Disney by Glénat,Rejoignant le prestigieux casting des auteurs ayant déjà participé à la création d’histoires originales Disney, Lewis Trondheim et Alexis Nesme proposent Horrifikland.

Mickey, Donald et Dingo tiennent une agence de détective. Sauf que les affaires tournent moyennement : pas un contrat en vue depuis des jours ! Mickey songe même sérieusement à plier boutique, lorsqu’une vieille dame leur charge de retrouver son petit chat Blacky. Problème : celui-ci aurait été aperçu pour la dernière fois prês du terrifiant parc abandonné « Horrifikland », dont certaines attractions fonctionnent toujours… Au programme : brouillard artificiel, décor de cimetière, chauves-souris et fantômes plus vrais que nature ! Pour retrouver Blacky, les nerfs de nos acolytes seront mis à rude épreuve…

Après Mickey’s Craziest Adventures et Donald’s Happiest Adventures, le prolifique Lewis Trondheim signe une nouvelle aventure originale de Mickey dans la collection Disney by Glénat. Mickey, accompagné cette fois-ci par Donald et Dingo, tient une agence de détective. Le business est plutôt en berne jusqu’à ce qu’une vieille femme vienne trouver le trio pour rechercher son petit chat égaré dans un parc d’attraction abandonné… l’enquête ne va bien évidement pas être si tranquille. Si le scénario de Lewis Trondheim est somme toute assez classique, c’est sans compter sur le talent de l’auteur pour y apporter toute son énergie et son humour. Il revisite l’univers de la série tout en conservant les fondamentaux. Ainsi Dingo est ultra gaffeur, Donald est archi peureux et Mickey est bien évidemment courageux et va devoir faire face à son ennemi juré, Pat Hibulaire. Lewis Trondheim revisite donc une nouvelle fois avec talent l’univers de Mickey en gardant les fondamentaux et on se laisse complètement embarquer.

Horrifiland, Trondheim, Nesme, Glénat
2615_P1
2615_P2
2615_P3
2615_P4
2615_P5
2615_P6
2615_P7
2615_P8
2615_P9
2615_P10
2615_P11

Ce qui marque principalement avec ce nouvel opus de la collection Disney by Glénat, c’est bien évidemment le travail graphique d’Alexis Nesme. Ses dessins en couleur directe sont tout simplement somptueux. Tout en conservant les codes graphiques des personnages, il apporte sa patte graphique quelque vintage et gothique qui convient parfaitement à cette histoire. On apprécie également les décors très fouillés et la multitude de petits détails qu’il place dans le parc d’attraction.

Voici une nouvelle réussite pour la collection Disney by Glénat qui ne cesse de proposer des albums forts et surprenants. Lewis Trondheim et Alexis Nesme proposent avec Horrifikland une excellente version de Mickey, pleine d’actions et de rebondissements et un graphisme redoutable.

 

 

Horrifikland
Une terrifiante aventure de Mickey Mouse
48 pages
Lewis Trondheim – Alexis Nesme
Glénat
Parution : 16 janvier 2016

1 réaction sur “ Horrifikland, la critique ”

  1. Ping Alexis Nesme, dans la case… | Horrifikland | | une Case en plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.