I.R.$ #15, la critique

I.R.$ #15 - Plus-values sur la mort - Le LombardLarry B. Max est de retour dans Plus-Values sur la mort, le nouvel album de I.R.$ par Bernard Vrancken, Stephen Desberg et Daniel Koller publié chez Le Lombard.

Irak, 2005. Au moment du passage de relais aux forces de sécurité irakiennes, le Général McKenna vérifie l’état des stocks qui seront cédés par l’armée américaine. Plus de la moitié des armes livrées par le Pentagone sont manquantes. Des dizaines de milliers d’armes de guerre ont disparu dans la nature… Quelques années plus tard, l’IRS est sur la piste de Diego Barral, un trafiquant connu.

Plus-values sur la mort est le premier album du nouveau diptyque d’I.R.$.

Au scénario, Stephen Desberg nous plonge en plein milieu d’une sombre histoire de trafic d’armes aux Etats-Unis. Un scénario classique qui comporte tous les éléments indispensables à une bonne enquête : des politiciens corrompus, des militaires magouilleurs, de l’argent sale, du lobbying et des très jolies femmes. Stephen Desberg n’oublie rien et signe un récit très bien documenté, dense et plutôt efficace. Un album qui a du rythme avec d’une part des scènes d’actions armes à la main, et, d’autre part pas mal de scènes de sexe… Plus-Values sur la mort est album classique et efficace qui renoue avec les origines de la série.

I.R.$ #15 - Plus-values sur la mort - Le Lombard

Aux dessins, Bernard Vrancken s’est associé à Daniel Koller, qui a réalisé le crayonné de l’album. Le résultat est plutôt intéressant. On reste dans la droite ligne des précédents albums avec un pointe de nouveauté. Cela reste certes un peu figé mais c’est très efficace.

Plus-values sur la mort pose les bases du nouveau diptyque. C’est donc un album assez dense mais l’action n’est heureusement pas oublié. A lire.

 

I.R.$ #15
Plus-values sur la mort
Stephen Desberg – Bernard Vrancken – Daniel Koller
Le Lombard
Parution : 31 octobre 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.