David Nouhaud, l’interview en plus

Interview en plus - David Nouhaud
A l’occasion de la sortie du Pouvoir des Innocents, Car l’enfer est ici (T2) (Editions Futuropolis), une Case en plus vous propose l’interview en plus de David Nouhaud, le dessinateur du second cycle !

Le pouvoir des innocents, car l'enfer est ici T2


Si tu ne devais retenir qu’une case de votre album le Pouvoir des Innocents, Car l’enfer est ici T2 ? Pour quelles raisons ?
Je pense qu’il s’agirait du plan général de l’atelier clandestin indien dans lequel les 2 inspecteurs se rendent au début de l’album. D’abord parce qu’entre le noir et blanc et la couleur, j’y ai passé un temps assez important avant d’arriver au résultat que je souhaitais ; ensuite parce qu’il s’agit d’une scène loin de la carte postale américaine typique de New York qui va nous permettre de faire connaissance avec le personnage d’Ashok Kusain pour lequel j’ai une tendresse particulière. Le pouvoir des Innocents, car l'enfer est ici, tome 2

Si tu devais retravailler une case de cet album ? Le texte, le dessin ? Pour quelles raisons ?
Pour tout te dire il va m’être difficile de répondre à cette question puisque j’ai passé énormément de temps sur cet album et j’ai essayé d’y donner le meilleur de moi-même.
Bien sûr, il y aurait forcément des choses que j’aimerais retravailler mais maintenant que l’album est imprimé, à quoi bon ?…ce serait une vraie torture pour moi d’y penser et de faire le bilan de ce que j’aurais pu, ou dû, mieux faire.

Quant au texte, la réponse est plus simple : je n’aurais rien à changer. Rien, pour la simple et bonne raison que tous les doutes sur le scénario ou les dialogues que j’ai pu avoir, j’en ai déjà fait part à Luc et à Laurent : ce travail de réflexion se fait tout au long de la réalisation de l’album, il y a un échange permanent entre nous.

En outre, Luc Brunschwig est un vrai métronome : la moindre phrase, le moindre mot est totalement réfléchi au moment de l’écriture. Pour autant, il reste toujours à l’écoute de nos suggestions et il est toujours prêt à retravailler son texte en fonction de nos avis : cet album est le résultat d’un vrai travail d’équipe.

Si tu devais ajouter une case dans ce 2ème album de Car l’enfer est ici ?
Une case ne peut pas vraiment être rajoutée dans un scénario si elle n’y est pas nécessaire ; on ne peut pas mettre une belle image ou un joli plan général de décors si l’histoire ne l’impose pas.
Le dessin doit être avant tout au service du scénario et non l’inverse. Donc à priori aucune case à rajouter car toutes celles dont le scénario de Luc avait besoin s’y trouvent…
On va simplement dire que, pour le plaisir, j’aurais rajouté un plan d’une rue de New York quelque part, à la fin de l’album, juste en illustration bonus 😉

Si cet album devait sortir de sa case, sur quel produit le verrais-tu ?
Je ne sais pas pourquoi je pense à ça, mais toujours est-il que je le verrai bien sur une bouteille de lait américaine, à l’endroit où les photos des enfants disparus sont imprimées : j’imagine une photo noir et blanc de Joshua Logan et de sa femme Xuan Mai avec en sous-titre « PERDU : la foi en la justice de son pays ».

Si Logan (ou Jessica Ruppert) devait représenter une marque ? Une œuvre de charité ? Un produit ? Lequel et pourquoi ?
Pour Logan, il s’agirait par exemple d’une œuvre de charité s’occupant de la réinsertion sociale des anciens combattants et des victimes de la guerre (pas forcément ceux de la guerre du Vietnam, mais aussi pour ceux des guerres plus récentes).

Pour Jessica, trouver une œuvre de charité qui la représente ne serait pas difficile, c’est totalement en phase avec le personnage.

Dernière question, sur quelle case travailles tu actuellement ? Aurais-tu un visuel ?Cet album (Le Pouvoir des Innocents, Car l’enfer est ici (T3)) s’intéressera, en outre, un peu plus au personnage de Domenico, on va rentrer davantage dans son intimité. Je suis en train de travailler sur une case où on ne peut pas être plus au cœur de son intimité puisqu’il y est en train de sortir de sa douche et de nous exposer ce corps et ces rondeurs dont il n’est pas forcément très fier…

Case exclusive du "Pouvoir des Innocents, Car l'enfer est ici" (T3)


Merci à David Nouhaud de sa participation ! Merci aussi pour la case exclusive du prochain tome.

Interview écrite réalisée le 17 mai 2014

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.