Erik Arnoux, l’interview en plus

Interview en plus - Erik Arnoux

En attendant la sortie du tome 2, Une Case en plus vous propose de revenir sur le tome 1 de Sara Lone, Pink Princess, publié le 30 octobre 2013 (Sandawe) à l’occasion d’une interview en plus avec son scénariste :  Erik Arnoux. Une interview sans concession.

Sara Lone - Tome 1 - Couverture

Si vous ne deviez retenir qu’une case de Pinky Princess, le T1 de Sara Lone? Pour quelles raisons ?
Compliqué. Dans cet album, David a réalisé beaucoup de très belles images et du coup il est difficile d’en choisir une seule parmi toutes ces cases qui forment un ensemble indissociable, de plus de 400 dessins. En désigner un est forcément aléatoire parce que je pourrais en citer vingt ou trente…

Cependant, je pense à la scène de l’église et du cimetière, page 21, où il y a plusieurs très belles images marquantes, notamment une vue d’ensemble extrêmement réussie. Il faut dire que David possède un encrage très moderne, semblant plutôt enlevé, voire parfois jeté sur le papier nerveusement, ce qui ne l’empêche pas de détailler chaque image avec un trait ultra précis…Sara Lone - Tome 1- Page 21

Toutefois, la case de l’arrestation avec le bus stoppé au milieu de la route par la police de la page 24 me semble un dessin extrêmement réussi, d’autant qu’il a vraiment dessiné exactement ce que j’avais en tête. Il faut dire aussi que je réalise avec son accord les story-boards de mise en scène et que forcément, j’oriente un peu la caméra.

Sara Lone - Tome 1 - Page 24 - Case 6

Si vous deviez retravailler une case de cet album ? Le texte, une phrase ? Pour quelles raisons ?
En tant que scénariste, je passe vraiment du temps à travailler et peaufiner les dialogues, le découpage des scènes, et aussi chaque phrase que je prononce à voix haute pour sentir comment elle fonctionne, selon les personnages et avec le ton adéquat.

Il y a bien entendu beaucoup de relectures avant d’envoyer les pages avec une mise en scène pensée pour David, ce que je ne fais qu‘une fois satisfait. Du coup comme c’est très réfléchi, que je ne livre pas un texte qui ne soit pas abouti, je ne peux pas répondre à la question de retravailler telle ou telle partie. Le fait d’être dessinateur moi aussi fait que j’ai d’entrée une vision déjà très précise de ce que je souhaite voir sur les planches.

Si vous deviez ajouter une case dans ce 1er album de Sara Lone ?
Franchement, je n’en ajouterais aucune. Je parle évidemment de cases.

Par contre, à la réflexion, j’aurais probablement été plus à l’aise sur un 52 pages au lieu de 46. Un format en 46 planches est forcément un peu réducteur quand on a beaucoup de choses à raconter et qu’on veut donner de l’épaisseur au récit. D’où les récitatifs en voix off que certains m’ont reproché, sans comprendre que loin d’alourdir comme ils le croient, ça m’aide à nourrir l’intrigue en apportant des éléments qu’on ne peut pas toujours dessiner… Avoir plus de pages m’aurait permis de développer probablement mon histoire avec plus de souffle et de séquences un peu plus longues pour respirer un peu mieux…

Des cases muettes, des regards, des images ou même des pages sans texte (je l’ai un peu fait, autant que possible) qui entrainent le lecteur dans un ressenti au plus près des personnages et de ce qu’ils vivent. Je laisse pas mal de pistes au détour d’une phrase ou d’un dessin, il faut savoir que ça a un sens et me permettra de rebondir dessus ensuite le moment venu en ayant déjà un peu balisé le chemin… Astuce de scénariste, évidemment pour apporter une belle densité et une unité au récit proposé. De la constance, et aussi une logique…

Si cet album devait sortir de sa case, sur quel produit le verriez-vous ?
Ce serait évidemment au cinéma que j’aimerais voir évoluer notre Sara… il me semble que ça pourrait être une histoire assez palpitante…

Sara Lone - SandaweSara Lone est adaptée au cinéma ? Quels acteurs aimeriez-vous voir jouer les rôles principaux ?
J’adore le cinéma. Cependant, je suis certain qu’il faudrait faire un casting pour trouver une nouvelle tête, il y a surement une Sara plus vraie que nature quelque part ici ou là… Beaucoup d’acteurs et d’actrices connus me viennent en tête, mais personne ne se détache vraiment. Sissy Spacek en son temps (dans les années 70) aurait pu incarner une assez belle Sara, en tout cas elle m’en semble proche. Par contre, je sais que David a utilisé pour ses personnages pas mal d’acteurs américains qui lui ont servi de base pour ressentir ses personnages… Il faudrait lui demander, il a même fait une fiche avec photos et dessins pour montrer ses sources… Après bien sûr, les personnages deviennent siens, ce n’est là qu’une simple piste de départ, pour définir les caractères…

Si Joy Carruthers devait représenter une marque ? Une œuvre de charité ? Un produit ? Lequel et pourquoi ?
Là, désolé mais c’est typiquement le genre de question sur lequel je ne vois pas bien quoi dire. Je peux facilement parler de l’histoire, des personnages, des tenants et aboutissements des intrigues que je développe, mais avec le côté abscons de la question, rien à faire, ça ne me parle pas du tout.

Sur quelle case travaillez-vous actuellement ? Une petite info à ce sujet ?
À vrai dire, j’entends bien la référence au site, seulement je ne travaille évidemment pas que sur une case, mais sur un ensemble de pages. J’ai plusieurs projets en cours, à commencer par mener à bien la conclusion de SL2 avec David, un tome 2 qui n’est pas encore terminé au moment où j’en parle, mais le sera fin octobre et où il y aura là aussi de très belles cases, comme de juste !

Sara Lone - Tome 2 - Couverture provisoire - Sandawe

Je commence un album pour Dargaud, sur un scénario de JC Kraehn, sorte de crossover de Tramp, sa série maritime. Pour le moment, ça s’appelle « l’aviateur », mais c’est un titre très provisoire, je crois. C’est un 62 pages prévu pour septembre 2015 que je dessinerai en compagnie de mon co-auteur Chrys Millien, avec qui je travaille depuis plusieurs années maintenant. Nous avons fait pas mal d’albums en commun, pour associer nos talents et expériences respectifs, permettant d’assurer une constance et une rapidité qui m’ont souvent fait défaut jadis…

L'Aviateur - Arnoux, Kraehn, Millien

Avec Chrys, nous sortons chez Sandawe en octobre une intégrale de Witness 4, une série qui a eu une vie en trois tomes chez Soleil, mais que nous avons retouchée, retravaillée et qui possède 12 pages inédites à la fin, ainsi qu’un gros dossier avec des dessins là en encore inédits… Ce sera un gros pavé de 180 pages et ce sera la première fois qu’une de mes séries revit sous une forme intégrale, ce qui d’ailleurs est aussi prévu avec Sophaletta, chez Glénat.

W4 - Arnoux et Millien

Dernière question, le T2 sort en février 2015, le T3 est déjà financé ? La date de lancement du financement du T4 est-elle fixée ? S’agira-t-il du dernier tome de la série ?
Oui le tome 3 est déjà financé. C’est même un record pour Sandawe, nous avons bouclé le budget en 4 jours, alors qu’il avait fallu 9 mois pour le 1 et 11 mois pour le 2… il faut préciser qu’entretemps était sorti le tome 1 (octobre 2013) et que visiblement il avait bien plu à nos lecteurs qui ont ainsi pu se faire une opinion de visu et non plus sur un vague projet avec quelques planches postées sur le net. J’imagine que ça a un peu aidé…

Par contre, il est bien trop tôt pour parler du quatrième tome, qui pour l’instant et même s’il est évidemment prévu, constituera la fin d’un premier cycle. Dès le début, j’ai prévu que cette histoire se déroule en quatre volumes. Si ça fonctionne, on fera une suite, mais pour l’instant nous devons nous concentrer sur la réussite des premiers tomes de la série. Nous sommes très content de voir que ça semble frémir, mais il est bien trop tôt pour prédire que ce sera ou pas un succès avéré. On va tenter d’enfoncer le clou avec le 2, en février, déjà, qui sortira en version classique, conjointement avec une version en noir et blanc réalisées par les Sculpteurs de Bulles, qui réalise des tirages assez exceptionnels pour les collectionneurs et reprendra les tomes 1 et 2, ainsi que des images inédites dessinées par David Morancho pour l’occasion. Un must…

Je précise aussi que David n’entamera pas le tome 3 immédiatement à la suite du 2, il a signé un one shot chez Delcourt, en pensant qu’on ne ferait que deux tomes de Sara Lone avec Sandawe, et donc il va dessiner « Sept Athlètes », dans la collection éponyme avant d’attaquer le 3 et le 4 de notre série dans la foulée. On sait donc que le troisième Sara Lone sortira en 2016, mais sans préciser de date…

Bien évidemment nous souhaitons tous, aussi bien l’éditeur que nous Auteurs, que Sara Lone perce dans ce monde éditorial compliqué qu’est la BD d’aujourd’hui…

Merci à Erik Arnoux
Interview écrite réalisée le 26 août 2014

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.