Kaplan & Masson #2, la critique

Kaplan & Masson, Il faut sauver Hitler, Jean-christophe Thibert, GlénatDésormais aux seules mains de Jean-Christophe Thibert, les éditions Glénat publient le deuxième album de Kaplan & Masson, Il faut sauver Hitler.

1958. Le colonel Kaplan fait de nouveau appel à Nathan Masson et Watanabé Sensei. Ils doivent se rendre à Rome pour une mission peu orthodoxe : sauver Hitler ! Ou plutôt… sa doublure : Jules Lantier, germanophone distingué, acteur et imitateur à la ressemblance confondante. Un appât de choix élaboré par les services secrets français pour attirer et stopper le KREIS, un réseau d’anciens nazis constitué à partir de la rumeur selon laquelle le führer serait toujours en vie. Mais le KGB et la CIA sont également sur le coup : chacun espère pouvoir exhiber ce prétendu Hitler à son tableau de chasse. Et Rome ne va pas tarder à se transformer en une véritable poudrière rassemblant les espions les plus redoutables de la planète…

Six ans après le succès du premier tome de Kaplan et Masson, La théorie du chaos, Jean-Christophe Thibert signe seul la deuxième aventure de ses deux héros. A partir d’une idée de base des plus originales transmise par Didier Convard, Jean-Christophe Thibert signe ici un premier scénario musclé au cours duquel on apprend qu’Hitler a survécu à l’attaque du bunker dans lequel il s’était réfugié. Sans dévoiler les tenants et les aboutissant de ce récit, le scénariste propose une aventure très rythmée et dynamique qui voit se confronter les services secrets des plus grandes puissances mondiales dans le seul but de mettre la main sur Hitler. Il faut sauver Hitler allie actions, rebondissements mais aussi des pointes de cynismes et d’humours appréciables qui manquaient au premier album de la série.

Kaplan & Masson, Il faut sauver Hitler, Jean-christophe Thibert, Glénat
Kaplan & Masson, Il faut sauver Hitler, Jean-christophe Thibert, Glénat
Kaplan & Masson, Il faut sauver Hitler, Jean-christophe Thibert, Glénat
Kaplan & Masson, Il faut sauver Hitler, Jean-christophe Thibert, Glénat

Graphiquement, le travail de Jean-Christophe Thibert est remarquable. Son dessin ligne claire est précis et minutieux. Son sens du détail se retrouve dans toutes ses planches dont certaines contiennent près de 18 cases… tout en restant très lisibles et agréables à lire. On apprécie par ailleurs le dynamisme et le côté spectaculaire des courses poursuites en voitures ainsi que celle se déroulant dans le train. Superbe !

Il aura fallu attendre 6 ans pour découvrir le nouvel album de Kaplan & Masson et cette peine est largement méritée tant cet album est réussi. Espérons que l’on devra attendre un peu moins le prochain…

 

Kaplan & Masson #2
Il faut sauver Hitler
Jean-Christophe Thibert
Glénat
Parution : 2 mars 2016

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.