Katanga #3, la critique

Katanga #3, Dispersion, Dargaud, Fabien Nury, Sylvain ValléeAprès un deuxième tome captivant, Fabien Nury et Sylvain Vallée signent la conclusion tant attendue de Katanga avec la parution de Dispersion, troisième et dernier album de leur trilogie.

Au Katanga, en ce début des années 1960, la grande et la petite histoire s’entrechoquent. Pendant que Patrice Lumumba, le leader indépendantiste, est livré à ses futurs assassins, mercenaires et politiciens véreux continuent de se déchirer pour retrouver 30 millions de dollars en diamants. Le pactole est toujours entre les mains de Charlie, l’ancien domestique noir, et de Félix Cantor, le mercenaire français, condamnés à faire cause commune. Tandis qu’Alicia, la sœur de Charlie, est prête à tout pour sauver la vie de son frère, Armand Orsini, conseiller du ministre Munungo, tire secrètement les ficelles, sur fond de colère populaire et d’impuissance de l’ONU. Et, à la fin, ce ne sont pas forcément les bons qui s’en sortent…

Jusqu’au bout, de mains de maître, Fabien Nury aura tenu en haleine le lecteur. Troisième et dernier volet d’une série remarquable, Dispersion est à la hauteur des deux tomes qui le précèdent. Le scénariste met en effet le point final à cette trilogie marquante qui emmène le lecteur au sein de la province du Katanga où mercenaires et hommes politiques se livrent un combat acharné pour mettre la main sur les richesses du pays… Si cette histoire reste une fiction, Fabien Nury livre un récit très crédible qui met à mal la nature humaine et montre que la cruauté n’a pas vraiment de couleur. Pouvoir, corruption, argent, sexe et sang sur les mains, Fabien Nury révèle toute la noirceur de l’être humain sans scrupule quand il s’agit de mettre la main sur des gisements de diamants. Tout comme dans le précédent tome, ça canarde dans tous les sens et les rebondissements ne manquent pas jusqu’à la dernière page. Le scénariste s’est attaché à dresser une galerie de personnages aux profils psychologiques très fouillés et tous plus immoraux les uns que les autres.

Katanga #3, Dispersion, Dargaud, Fabien Nury, Sylvain Vallée
Katanga #3, Dispersion, Dargaud, Fabien Nury, Sylvain Vallée
Katanga #3, Dispersion, Dargaud, Fabien Nury, Sylvain Vallée
Katanga #3, Dispersion, Dargaud, Fabien Nury, Sylvain Vallée
Katanga #3, Dispersion, Dargaud, Fabien Nury, Sylvain Vallée
Katanga #3, Dispersion, Dargaud, Fabien Nury, Sylvain Vallée
Katanga #3, Dispersion, Dargaud, Fabien Nury, Sylvain Vallée
Katanga #3, Dispersion, Dargaud, Fabien Nury, Sylvain Vallée

La partie graphique est superbement assurée par Sylvain Vallée dont le trait semi-réaliste, et quelque peu caricatural, fait une nouvelle fois merveille. Cette série lui permet de mettre en scène toute une galerie de tronches et barbouzes en tout genre qui semblent tous plus malhonnêtes les uns que les autres. A travers un découpage époustouflant et très cinématographique, il propose de nombreuses scènes d’actions dans lesquelles le dessinateur excelle en y apportant énormément de dynamisme et de rythme.

Malheureusement, il faut bien conclure. Et parfois c’est dommage tant la qualité du récit et l’excellence du dessin parviennent à embarquer le lecteur. Katanga, qui se clôture avec ce troisième tome, est une série absolument redoutable. Les auteurs proposent un récit sans compromis qu’il est jouissif de suivre !

 

Katanga #3
Dispersion
68 pages
Fabien Nury – Sylvain Vallée
Dargaud
Parution : 23 janvier 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.