La fille de Vercingétorix dévoile sa couverture

Astérix, La fille de Vercingétorix, éditions Albert René

Deux ans après Astérix et la Transitalique, le célèbre Gaulois sera de retour en librairie le 24 octobre 2019 dans une nouvelle aventure, La fille de Vercingétorix. Pour patienter d’ici là, la couverture et le nouveau personnage de cet album ont été dévoilés aujourd’hui 14 octobre 2019 lors d’une conférence de presse qui s’est déroulée dans les locaux d’Hachette France.

 

Au programme de ce 38ème opus de la collection, effervescence et chamboulements en perspective ! La fille du célèbre chef gaulois Vercingétorix, traquée par les Romains, trouve refuge dans le village des irréductibles gaulois, seul endroit dans la Gaule occupée à pouvoir assurer sa protection. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la présence de cette ado pas comme les autres va provoquer moults bouleversements intergénérationnels…

Au-délà de la couverture, c’est aussi le nom et les traits de l’héroïne qui ont été dévoilés ce matin. La fille de Vercingétorix se prénomme Adrénaline.

« Au départ, j’avais l’idée de ressortir le grand Vercingétorix lui-même de son tiroir » explique le scénariste Jean-Yves Ferri. « Le problème est que ça risquait de trop interférer avec l’Histoire, la vraie. Du coup, j’ai préféré chercher du côté d’une fille qu’il aurait eue, ce qui est bien sûr totalement inventé ! Et le thème de l’album s’est mis à tourner autour de l’adolescence… »

« Nous avions envie de développer des personnages féminins » ajoute Didier Conrad, le dessinateur. A l’exception de Zaza dans Le Cadeau de César, il n’y a pas eu d’adolescentes dans Astérix. Après 37 titres, il est toujours préférable de choisir des sujets et des types de personnages peu abordés par René Goscinny et Albert Uderzo, les créateurs de la série, si l’on veut trouver des idées nouvelles et apporter une certaine fraîcheur. »

Adrénaline est loin de se limiter au simple rôle de “fille de” – Vercingétorix n’apparaît d’ailleurs que dans une seule case. Au contraire, elle s’impose comme le premier véritable personnage féminin de toutes les aventures d’Astérix et Obélix.

Adolescente, elle permet également de mettre en scène le passage à l’âge adulte – et tous les doutes que cela comporte. Mais elle est surtout l’occasion de mettre en lumière la jeunesse gauloise, rarement mise en avant jusqu’alors dans les aventures d’Astérix. Parmi les jeunes du village, Blinix et Selfix seront les principaux compagnons de route d’Adrénaline. Ce qui ne manquera pas, par ailleurs, de livrer Obélix à une grande remise en question, lui l’éternel adolescent.

Astérix, La fille de Vercingétorix, éditions Albert René

Il faudra attendre le 24 octobre prochain pour découvrir La fille de Vercingétorix. Cinq millions d’exemplaires seront mis en vente, et l’album sera disponible en quinze langues.

 

Asterix #38
La fille de Vercingétorix
48 pages
Jean-Yves Ferri – Didier Conrad
Editions Albert René
Parution : 24 octobre 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.