La Trainée Jaune #2, la critique

La Trainée Jaune T2Avec La Trainée jaune, Lisandru Ristorcelli nous propose un Comics made in France. A l’image des standards des BD américaines, La Trainée jaune est une histoire de super-héros et de superpouvoirs, d’ovnis, d’extraterrestres et de monstres….

Dans ce 2ème tome, C’est super !, Filippu Angroca, alias la Trainée Jaune, passe ses journées à cuver pour essayer d’oublier son ex-petite amie Fiona. Celle-ci l’a quitté au profit de sa carrière d’actrice de cinéma. Alors qu’il est avachi sur son canapé, Fil est attaqué par l’Ajusteur. Le héros ne parvient pas à résister à cet assaut surprise. Les Postillons Jaunes, fans de la Trainée Jaune, viennent le secourir et celui-ci en profite pour s’échapper. Hélas, ses mésaventures ne sont pas terminées : il doit tour à tour faire face à des zombies puis à Cyrus Cuber, à des super-héros et enfin à Toto le Dino…. Le héros, toujours éperdument amoureux de Fiona, enchaîne ainsi les situations absurdes dans ce tome 2 mené tambour battant.

La Trainée Jaune Tome 2 Page 2

Lisandru Ristorcelli nous propose une scénario riche mais sans doute un peu complexe. En effet, C’est Super ! est composé de 3 épisodes qui se suivent mais dont la logique n’est pas immédiatement compréhensible. Dans la poursuite de sa quête personnelle – récupérer son amour Fiona – Fil fait face à de (trop) nombreux ennemis. Pour ma part, je pense que seule la 3ème histoire aurait suffi à faire le bonheur des lecteurs et un excellent album de La Trainée Jaune.

Cette exception faite, il faut dire que le T2 de La Trainée Jaune est un très bon album qui allie à la fois (més)aventures, émotion et humour décapant et décalé. Des blagues sont présentes sur chaque page avec souvent un second degré jouissif :  « Je me sens comme une plage après la saison touristique! » ou encore « Si tu veux jouer au con, tu vas avoir à faire à très forte partie…car nous sommes les Rois des Cons!!! ».

Les hommages aux récits super héroïques américains sont elles aussi amusantes et montrent à quel point l’auteur, fan de Comics, maitrise son sujet : La Trainée Jaune est une BD à la fois rafraîchissante et surtout férocement parodique !

La Trainée Jaune

En plus du scénario, Lisandru Ristorcelli signe également les dessins qui sont très soignés ! Certaines planches sont très fouillés et impressionnent par leur détails.

Le premier tome a été une belle découverte mais aussi une révélation. Le second album confirme mon enthousiasme. L’auteur réussit son pari de parodier habillement les Comics américains ! Fan du genre, il revisite cet univers avec un humour décalé.

Alors si vous avez aimé le T1, n’hésitez pas et foncez acheté le T2. Pour les autres, n’hésitez pas à découvrir cet ovni de la BD.

Comment Fil est-il devenu la Trainée Jaune ?
Alors qu’il est en train d’uriner dans la rue, un éclair d’énergie cosmique s’abat sur Fil et transforme le héros en super héros. Une Case en plus vous recommande chaudement de lire le T1 de la série afin de découvrir les origines du héros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.