Lastman #7, la critique

Lastman 7 - Casterman - Vivès - Balak - SalanvilleDix mois après la parution du 6ème tome, c’est avec un plaisir non dissimulé que l’on retrouve le trio Balak, Salanville et Vivès dans le 7ème tome de Lastman.

Dix années se sont écoulés depuis la mort de Marianne et la disparition d’Adrian. La vallée des rois, jusqu’alors paisible, a basculé dans une période sombre… Le Roi, toujours plus inquiet de maintenir les étrangers au-delà de la frontière d’Ether. Elorna de son côté est devenue une jolie jeune femme et a intégré la Garde Royale tenue par son propre père…

Aidé par des personnages plutôt inattendus, Richard Aldana s’est enfui de la prison au sein de laquelle il etait retenu et a décidé de tout mettre en œuvre pour retrouver le jeune Adrian, qui aurait survécu à sa chute. À la suite des rebondissements intervenus à la fin du tome 6 de la série, les auteurs ont su trouver un angle original pour poursuivre l’aventure. Ici, on dit adieu à l’insouciance de la vallée des rois, qui a désormais beaucoup changé, et on découvre la vie par-delà les remparts bien plus complexe et folle que ne le laissait entendre le premier cycle. Un univers déroutant, si bien que le lecteur pourrait se trouver un peu perdu dans ce début de nouveau cycle tout comme le sont d’ailleurs Richard et Elorna, permettant ainsi aux lecteurs de se mettre à la place des héros. Beaucoup de questions restent sans réponses, de nouvelles sont ouvertes, et trouveront leurs réponses tout au long de cette deuxième saison qui se déroule 10 années après la mort de Marianne.

La force et la particularité des auteurs est également de placer de nombreux clins d’œil tout au long du récit aux univers qu’ils apprécient tout particulièrement que se soient dans les scènes de combats, les textes ou tout simplement dans les dessins de certains personnages. Vraiment excellent !

Lastman 7 - Casterman - Vivès - Balak - Salanville

Graphiquement, le résultat est dans la lignée des précédents tomes, très beau, fluide et dynamique. On apprécie visuellement la complémentarité des auteurs dont les dessins émerveillent à chaque page.

Ce 7ème tome de Lastman est une réussite. Original et efficace, il embarque le lecteur dans une nouvelle direction tout en gardant les éléments qui ont fait le sel de la série. Un vrai bonheur !

 

Lastman #7
Balak – Mickaël Sanlaville – Bastien Vivès
Casterman
Parution : 26/08/2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.