Lastman, indispensable de la BD‏

lastman - Copie
En à peine une année, la série Lastman, de Bastien Vivés, Balak et Michaël Sanlaville, est devenue un véritable phénomène éditorial. La qualité et l’originalité du récit en font sans conteste un indispensable de la BD.

9313Adrian Velba, 12 ans, est heureux. Après avoir travaillé dur toute l’année dans l’école de combat de Maître Jansen, il va enfin pouvoir participer, au grand tournoi annuel parrainé par le roi Virgil et la reine Efira. Hélas, à quelques heures de la clôture des candidatures, son partenaire fait défection, malade. Le coup est terrible pour Adrian, car il faut être deux pour s’inscrire au tournoi. Échec sans appel ? Non, car in extremis surgit un grand gaillard que personne n’a jamais vu en ville, Richard Aldana. Aldana propose à Adrian, une alliance pour combattre ensemble. Pleine de méfiance la mère d’Adrian, donne son accord du bout des lèvres…

Dès le départ, la série Lastman est conçue pour être un projet innovant et ambitieux (douze volumes de deux cents pages) avec pour idée de déborder du cadre de la bande dessinée avec la création d’un jeu vidéo et/ou d’une série télé. La série est le produit d’un travail collectif entre Bastien Vivés, Balak et Sanlaville avec pour objectif de réaliser 20 planches par semaines. Bastien Vivès imagine les grandes lignes de l’histoire, les intentions des personnages, la manière dont l’action va évoluer, puis en discute avec les deux autres auteurs ; Balak s’occupe ensuite de la mise en scène, découpe l’album en épisodes, à la manière d’une saison de série TV, et enfin, Michaël Sanlaville dessine avec Bastien vingt planches par semaines, et chacun repasse ensuite sur les pages de l’autre. Bref le trio d’auteurs s’est organisé en studio, et nourris d’une riche culture de gameplayers, ils font vivre Lastman à toute allure, avec un sens aigu de la narration et du spectacle.

Lastman est tout d’abord publiée en consultation gratuite, épisode par épisode, sur le site Internet delitoon.com, puis la série est éditée sous forme d’album par les éditions Casterman.

Côté scénario, Lastman est ouvertement inspiré de la série Dragon Ball d’Akira Toriyama et se définit comme un manga à la française. Les auteurs proposent un véritable récit d’aventure rythmé, plein de bagarre, efficace et amusant. L’autre force de la série est de proposer des personnages charismatiques et touchants. L’ensemble créé une série vraiment innovante et très addictive.

Graphiquement, c’est du grand art, avec un dessin à la fois simple et complexe. Du découpage à la mise en page, jusqu’au dessin, tout est pensé à l’avance afin d’obtenir le meilleur résultat possible.

o-LASTMAN-facebook
La série, déjà incontournable, n’est pour autant pas terminée. La parution du Tome 7 est prévue pour septembre 2015. Bastien Vivès indique que le récit fera un gros saut dans le temps et que le casting des personnages, qui auront donc vieilli, sera bouleversé. Le personnage principal du second cycle sera désormais Elorna, et non plus Adrian…. On est impatient !

En attendant de lire ce tome 7, le dessin animé avance bien et la diffusion des premiers épisodes est prévue pour janvier 2016, sur France 4. Le jeu vidéo, à base de baston dans une arène en 3D,  devrait sortir, quant à lui, entre juin et septembre 2015.

 

Lastman
Saison 1 – 6 tomes paru
Saison 2 – à venir en septembre 2015
Bastien Vivès – Balak – Sanlaville
Casterman

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *