Le monde selon Zack, la critique

Le monde selon Zack, Grand AngleAvec Le monde selon Zack, Jean Rousselot, Stéphane Massard et Djet proposent une aventure très colorée.

Là où il y a du noir ou du gris, Zach voit de la couleur. Responsable « luminaire » dans un grand magasin parisien, Zach installe des ampoules de couleurs partout où il passe. Mais sa petite amie le quitte, lassée de ce qu’elle croit n’être que des excentricités. Dévasté, Zach croise alors le chemin de Clélia, une jolie star du porno. Dans l’impossibilité de voir la réalité telle qu’elle est, Zach voit Clélia… comme une danseuse classique. Et, se sentant regardée comme aucun homme ne l’a regardée depuis longtemps, Clélia se laisse embarquer pour un Paris-Bastia… sur un scooter.

Jean Rousselot et Stéphane Massard proposent un récit très original qui embarque le lecteur dans une aventure très colorée. En effet, face à ceux qui voit toujours le monde en noir, Zack, responsable d’un rayon luminaire, voit lui de la couleur partout. Pour lutter et apprivoiser ses démons passés, il est incapable de voir la vie telle qu’elle est vraiment. Sa rencontre avec Clelia, une actrice de films pornographiques, va entrainer une explosion de couleur. Alors que tous les opposent, Clélia et Zack vont se lier d’amitié et parcourir la France en scooter, de Paris à la Corse, au cours d’un road movie pleins de rebondissement. Au travers des épreuves que Zack a rencontré, tout comme Clelia, les auteurs évoquent l’importance de positiver au jour le jour sans pour autant tomber dans l’excès de bons sentiments, ce qui aurait pu nuire au récit. Le monde selon Zack est avant tout un récit divertissant et rafraichissant, lorgnant du côté des récits feel-good et des fables où chacun peut y trouver son compte. Seule la fin du récit, évidemment un peu trop attendue, déçoit un (tout petit) peu.

Le monde selon Zack, Grand Angle
Le monde selon Zack, Grand Angle
Le monde selon Zack, Grand Angle
Le monde selon Zack, Grand Angle
Le monde selon Zack, Grand Angle
Le monde selon Zack, Grand Angle
Le monde selon Zack, Grand Angle
Le monde selon Zack, Grand Angle
Le monde selon Zack, Grand Angle
Le monde selon Zack, Grand Angle
26761
Le monde selon Zack, Grand Angle
Le monde selon Zack, Grand Angle
Le monde selon Zack, Grand Angle
Le monde selon Zack, Grand Angle

Graphiquement, Djet illumine avec son dessin réaliste très réussi. On connaissait son talent graphique grâce à Croquemitaines, qu’il signe chez Glénat Comics avec Mathieu Salvia, mais ici c’est avant tout sa mise en couleur qui nous épate. Djet réalise un travail sur la couleur et les lumières remarquable, bien aidé par les propos de cet album.

Le monde selon Zack est un album frais et spontané qui apportera aux lecteurs un peu de baume au cœur. Les personnages de Zack et Clélia sont certes un peu perdus mais très attachants, ce qui permet d’embarquer complétement les lecteurs dans cette folle aventure.

 

Le monde selon Zack
80 pages
Stéphane Massard – Jean Rousselot – Djet
Grand Angle
Parution : 6 juin 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.