Le pouvoir des innocents, Car l’enfer est ici #4, la critique‏

La saga du Pouvoir des innocents continue ! Car l’enfer est ici est le deuxième cycle de cette série culte et se déroule six mois plus tard. Retrouvez Joshua Logan, Jessica Ruppert, Amy… dans ce thriller politique toujours aussi haletant de Luc Brunschwig.Luc Brunschwig, Laurent Hirn et David Nouhaud poursuivent leur thriller politique avec la publication du quatrième tome du Pouvoir des innocents, Car l’enfer est ici.

Lou Mc Arthur, candidat charismatique au poste de gouverneur et ami de Jessica, a finalement été élu. Mais son élection provoque une émeute à la prison de Rickers Island : en cause sa prise de position contre la peine de mort qui épargnerait Joshua Logan d’un châtiment que beaucoup de détenus appellent de leurs vœux… Joshua, traqué, doit se cacher dans un casier du vestiaire des gardiens…

Ce nouvel album du second cycle du Pouvoir des innocents tient une nouvelle fois toutes ses promesses. A peine élu, Lou Mc Arthur décide d’aller à la rencontre des prisonniers de Rickers Island, accompagné par Jessica Ruppert, pour justifier et expliquer sa position contre la peine de mort. C’est un récit passionnant et captivant que nous livre, une nouvelle fois, Luc Brunschwig. Sur fond de préparation et construction du procès de Joshua Logan, la tension monte et tient en haleine le lecteur de la première à la dernière page. Le scénariste nous plonge un peu plus dans cette Amérique où deux visions antagonistes s’affrontent : d’un côté une vision plus sociale basée sur l’entraide et la rédemption et de l’autre une vision nettement plus radicale basée sur la répression.
L’autre talent de Luc Brunschwig réside dans sa manière de gérer tous ses personnages sans en mettre un de côté. Il embarque avec intérêt le lecteur dans leurs destins croisés et leurs facettes à la fois violentes et très humaines. On vous le dit, captivant !

Le pouvoir des inncents, car l’enfer est ici, Luc Brunschwig, Laurent Hirn, David Nouhaud, Futuropolis
La saga du Pouvoir des innocents continue ! Car l’enfer est ici est le deuxième cycle de cette série culte et se déroule six mois plus tard. Retrouvez Joshua Logan, Jessica Ruppert, Amy… dans ce thriller politique toujours aussi haletant de Luc Brunschwig.
La saga du Pouvoir des innocents continue ! Car l’enfer est ici est le deuxième cycle de cette série culte et se déroule six mois plus tard. Retrouvez Joshua Logan, Jessica Ruppert, Amy… dans ce thriller politique toujours aussi haletant de Luc Brunschwig.
La saga du Pouvoir des innocents continue ! Car l’enfer est ici est le deuxième cycle de cette série culte et se déroule six mois plus tard. Retrouvez Joshua Logan, Jessica Ruppert, Amy… dans ce thriller politique toujours aussi haletant de Luc Brunschwig.
La saga du Pouvoir des innocents continue ! Car l’enfer est ici est le deuxième cycle de cette série culte et se déroule six mois plus tard. Retrouvez Joshua Logan, Jessica Ruppert, Amy… dans ce thriller politique toujours aussi haletant de Luc Brunschwig.
La saga du Pouvoir des innocents continue ! Car l’enfer est ici est le deuxième cycle de cette série culte et se déroule six mois plus tard. Retrouvez Joshua Logan, Jessica Ruppert, Amy… dans ce thriller politique toujours aussi haletant de Luc Brunschwig.

Graphiquement, le travail des dessinateurs, David Nouhaud et Laurent Hirn, est remarquable. Les planches sont superbes et précises et les couleurs envoutantes. Le récit bénéficie d’une mise en page et d’un découpage rythmé et très efficace.

Deux visions pour un pays, le quatrième album du second cycle du Pouvoir des innocents est un album à ne surtout pas manquer. Cette saga est captivante et la dernière page de cet album, se terminant sur la sélection du jury pour le procès de Joshua Logan, attise indéniablement notre envie de lire la suite !

 

Le pouvoir des innocents, Car l’enfer est ici #4
Deux visions pour un pays
56 pages
Luc Brunschwig – Laurent Hirn – David Nouhaud
Futuropolis
Parution : 8 avril 2016

 

1 réaction sur “ Le pouvoir des innocents, Car l’enfer est ici #4, la critique‏ ”

  1. Ping Le pouvoir des innocents, Car l'enfer est ici #5, la critique‏ | une Case en plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.