Le voyage d’Abel, la critique

Grand Angle offre une seconde vie au Voyage d’Abel, d’Isabelle Sivan et Bruno Duhamel, qui avait fait l’objet d’une première édition en 2014, en autoédition.

À Reclesme, dans un petit village au cœur de la France, Abel vit seul avec son chien, ses deux vaches et ses brebis. Il n’a jamais quitté son village. Pourtant, toute sa vie, il a rêvé de parcourir le monde, et imaginé de lointains voyages. En ce mois de septembre, et ce malgré son âge, Abel a décidé de partir en Éthiopie.

Dans ce récit plein de tendresse, Isabelle Sivan plonge le lecteur dans le quotidien d’Abel, un vieil homme bourru et ronchon. Aigri et miné par différents revers qui ont pris le pas sur sa vie, Abel nourrit son quotidien et s’évade à travers ses rêves de voyages. Touchant et émouvant, ce magnifique récit pointe du doigt la solitude et l’ennui qui peuvent frapper le milieu rural, terrible révélateur d’un quotidien qui a essentiellement été consacré au boulot et rongé par une routine devenue insupportable. Malgré ses grands airs, Abel est un personnage terriblement attachant, tout comme la galerie de personnages qui jalonnent cette histoire. En décrivant avec détails et précisions les tâches quotidiennes d’Abel, le lecteur est plongé dans sa routine et, comme s’il y était, éprouve ce sentiment d’enfermement que vit Abel.

Si Abel est si attachant, c’est notamment grâce au dessin de Bruno Duhamel. Le dessinateur insuffle à son héros une vraie trogne et un vrai caractère sans être caricatural. Le dessinateur va à l’essentiel avec une mise en scène fluide et efficace tout en proposant des décors plus détaillés qu’à l’accoutumée.

Après Jamais et #Nouveaucontact_, Bruno Duhamel, accompagné d’Isabelle Sivan, offre aux lecteurs une très belle histoire, émouvante et poignante, sur un vieil homme ronchon qui cherche la force de quitter son monde. Coup de cœur !

Le voyage d’Abel
72 pages
Isabelle Sivan – Bruno Duhamel
Grand Angle
Parution : 4 mars 2020

1 réaction sur “ Le voyage d’Abel, la critique ”

  1. Ping Bruno Duhamel, dans la case.. | Le voyage d'Abel | une Case en plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.