Le voyage des pères #4, la critique

Le Voyage des Pères #4, Barabbas, Paquet, David RatteAprès une deuxième époque consacrée à l’exode de Moïse, David Ratte démarre un nouveau cycle du Voyage des pères avec Barabbas, premier tome d’un cycle qui comptera 3 albums.

Jérusalem, an 33 de notre ère. Barabbas, l’ennemi public n°1 est arrêté pour l’enlèvement et le meurtre d’un notable romain. Il a beau clamer son innocence, il sait que son compte est bon. Ponce Pilate, gouverneur de Judée, est trop content de pouvoir enfin mettre ce fauteur de troubles hors d’état de nuire. La sentence ne tarde pas à tomber. Barabbas est condamné à mort. Il sera exécuté sur le Mont Golgotha. Mais le jour venu, contre toute attente, Barabbas est libéré, et un certain Jésus de Nazareth est exécuté à sa place. A croire que les romains sont tombés sur la tête ! Heureux de ce retournement de situation, Barabbas ne demande pas son reste . Mais il ne le sait pas encore, ce Jésus lui a laissé un encombrant héritage : la culpabilité. Bien décidé à comprendre (et à se débarrasser) de ce sentiment nouveau pour lui, Barabbas se met à la recherche des chrétiens. Il va vite se rendre compte, qu’il n’est pas le seul à les chercher.

Après s’être intéressé à l’exode de Moïse au cours d’un cycle, disons-le franchement, moins intéressant et moins drôle, David Ratte reprend du service et signe un nouveau cycle du Voyage des pères.
Et ce premier tome, intitulé Barabbas, est totalement jubilatoire. Retour à l’époque de Jésus dans cette suite où David Ratte met en scène l’ennemi public n°1, Barabbas, qui suite à l’enlèvement rocambolesque du notable romain Octovius Polus Botus Minimus, va croiser la route du Messie Jésus de Nazareth. On retrouve ici tous les ingrédients qui ont fait le succès du premier cycle. Avec des jeux de mots justes et des dialogues réussis et bien sentis, David Ratte signe un récit drôle, très drôle même, et détourne de façon très originale une histoire connue de tous. C’est un vrai plaisir de lire de nouvel opus et de (re)découvrir au coin de certaines pages les 3 personnages qui ont marqué le premier cycle. Voilà un album rafraichissant et prenant et une aventure addictive !

Le Voyage des Pères #4, Barabbas, Paquet, David Ratte
Voyage
Le Voyage des Pères #4, Barabbas, Paquet, David Ratte
Le Voyage des Pères #4, Barabbas, Paquet, David Ratte
Le Voyage des Pères #4, Barabbas, Paquet, David Ratte
Le Voyage des Pères #4, Barabbas, Paquet, David Ratte

Comme pour les précédents albums, David Ratte signe également les dessins de ce quatrième album du Voyage des Pères. Son dessin est purement dans un style humoristique et caricatural qui convient parfaitement à ce récit. Il est simple et extrêmement efficace. Le lecteur pourra de plus s’amuser à découvrir tous les petits détails anachroniques que David Ratte s’est amusé à éparpiller tout au long de l’album. Un régal !

Avec talent et beaucoup d’humour, David Ratte revisite de manière originale l’arrivée du Messie. Cette série, et plus particulièrement cet album Barabbas, est un véritable coup cœur. On ne saurait trop vous recommander de vous plonger dans cette aventure.

 

Le Voyage des Pères #4
Barabbas 
48 pages
David Ratte
Paquet
Parution : 6 avril 2016

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.