L’Epée d’Ardenois #4, la critique

L'Epée d'Ardenois #4 - Nuhy - Etienne Willem - PaquetLes éditions Paquet publient le quatrième et dernier tome de L’épée d’Ardenois, la saga d’héroic fantasy animalière d’Etienne Willem.

L’hiver s’installe peu à peu sur les trois royaumes et Oddendourg, la capitale du Bohan est en ruine. Le roi Tancrède le jeune doit fuir la ville assiégée et trouver refuge dans les marais, traqué de toutes parts par les séides de Nuhy. C’est de là qu’il lancera, après avoir rassemblé ses alliés, la grande contre offensive qui mettra un terme aux agissements du seigneur à l’armure noire. Cette attaque sera menée par le porteur de l’épée d’Ardenois, mais qui sera ce porteur? Déjà, dans les rangs des armées de Bohan, d’Herbeutagne et du Valdor, des voix s’élèvent pour dénier à Garen, jugé trop jeune, le rôle que lui assignent les prophéties de Maugis. Tous se perdent en querelles intestines alors que l’armée de Hellequin s’étend à l’orée des marais.
L’unité même des Compagnons de l’Aube est menacée par les agissements de La fouine.
Garen désavoué, Arthus Blessé, Grimbert reste le seul à pouvoir mener la prophétie à son accomplissement.

Voici enfin la conclusion de la saga médiévale écrite et dessinée par Étienne Willem. Nuhy raconte donc l’affrontement final entre Garen, le jeune lapin qui rêvait de devenir chevalier et le sombre seigneur à l’armure noire. Étienne Willem signe un épisode final très rythmé qui plonge le lecteur au cœur du combat final assez surprenant. Le lecteur navigue entre scènes d’actions spectaculaires et complots/révélations pour son plus grand plaisir. Le scénario d’Etienne Willem est très travaillé et très bien construit et on ne s’ennuie pas un seul instant ! Par ailleurs, si l’auteur clôture magnifiquement ce récit, il laisse la porte ouverte à une éventuelle suite ou une série dérivée, et c’est tant mieux…

L'Epée d'Ardenois #4 - Nuhy - Etienne Willem - PaquetGraphiquement, on retrouve le talent de l’auteur pour le dessin animalier. Tous ses personnages sont très expressifs, l’auteur s’aide du caractère des animaux choisis… Les nombreuses scènes de combats sont superbement dessinées et l’album bénéficie d’une très belle mise en couleur. Du travail précis et superbe, comme à son habitude !

Avec Nuhy, Etienne Willem clôture en beauté son histoire et embarque irrévocablement le lecteur dans une vraie saga. Un vrai bonheur !

 

L’Epée d’Ardenois #4
Nuhy
Etienne Willem
Paquet
Parution : 3 juin 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.