Les 5 terres #3, la critique

Après De toutes mes forces et Quelqu’un de vivant, Lewelyn (i.e. David Chauvel, Andoryss et Patrick Wong) et Jérôme Lereculey signent L’amour d’un imbécile, le troisième tome des 5 Terres. Toujours aux éditions Delcourt.

C’est l’arme à la main que le nouveau roi et son frère ont réglé leur différend, sous les yeux de leur cadet Mederion. C’est plus que n’en espéraient les lions qui, menés par l’ambitieux Lyrio, se lancent dans une campagne de reconquête du pouvoir que les tigres ont bien l’intention d’empêcher. Tandis que Sameus tente de retrouver Astrelia, disparue sans laisser de trace, et que les otages mettent la dernière main à leur plan d’évasion, les rues d’Angleon retiennent leur souffle…

Alors que le Roi Hirus et son frère Moron se sont entretués sous les yeux de leur jeune frère Mederion, le royaume se retrouve une nouvelle fois sans monarque, laissant ainsi le champ libre à une nouvelle lutte pour prendre le pouvoir. À ce petit jeu, les lions n’ont, cette fois-ci, pas l’intention de laisser passer l’occasion de reprendre la place sur le trône… Les complots, trahisons et coups bas sont une nouvelle fois la source de nombreux rebondissements qui tiennent en haleine le lecteur. On aurait pu craindre un début de lassitude à suivre ces luttes incessantes pour conquérir le pouvoir, et pourtant il n’en est rien. Bien au contraire. Les scénaristes parviennent une nouvelle fois à surprendre le lecteur en proposant une conclusion que l’on avait pas forcément vu venir. Bien joué ! Intense et riche, ce troisième tome des 5 Terres est tout aussi passionnant et captivant que les précédents, sinon plus.

Graphiquement, c’est toujours aussi maitrisé. Jérôme Lereculey, accompagné par Lucyd et Diane Fayolle à l’encrage et Dimitri Martinos aux couleurs, propose des décors toujours aussi riches et des personnages très expressifs. Le découpage du dessinateur, à l’aspect très cinématographique, est très clair et efficace et apporte beaucoup au récit.

Avec 3 albums en l’espace de quelques mois, Lewelyn et Jérôme Lereculey sont parvenus à embarquer le lecteur dans une incroyable fresque médiévale passionnante et captivante. L’amour d’un imbécile confirme tout le bien que l’on avait pensé des premiers tomes. L’imagination des auteurs ne semble avoir aucune limite, tant mieux, et on a hâte de découvrir les premiers pas, sur le trône, du nouveau souverain.

Les 5 Terres #3
L’amour d’un imbécile

56 pages
Lewelyn (i.e. David Chauvel, Andoryss et Patrick Wong) – Jérôme Lereculey
Editions Delcourt
Parution : 6 juin 2020

Retrouvez les chroniques de De toutes mes forces et de Quelqu’un de vivant, les tomes 1 et 2 des 5 Terres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.