Les Beaux Etés #2, la critique

Les beaux étés #2, La calanque, Zidrou, Jordi Lafebre, DargaudLes éditions Dargaud publient La calanque, la suite de leur chronique familiale Les Beaux Étés, de Zidrou et Jordi Lafebre.

Alors qu’il vient « arroser le courrier et relever les plantes », pépé Buelo remarque la voiture dans la rue. Étrange. Il ouvre la porte et…tombe nez à nez avec ses petites-filles ! Eh non, les Faldérault ne sont pas partis en vacances ! Toute la famille attend (déjà) Pierre, qui est en train de terminer ses planches de BD. C’est bon ! En deux temps trois mouvements, tout le monde s’engouffre dans la 4L, et c’est le départ. Direction, le sud ! Ils sont partis, enfin… mais pas encore arrivés ! Car il y a les pauses pipi, les pauses repas, les rencontres et les fous rires. Au bout de la route (surtout pas de l’autoroute) : une cabane, la Méditerranée, le soleil et le bonheur.

Dans La calanque, deuxième album des Beaux Étés, Zidrou remonte le temps et emmène la famille Faldérault sur la route des vacances en 1969. Une nouvelle fois, Zidrou signe une très belle histoire, une chronique familiale et estivale, à la fois touchante et drôle.  Avec un récit réaliste plein de fraîcheur, de bonne humeur et d’insouciance et des personnages foncièrement attachants, La calanque donne la banane et le sourire aux lèvres du début à la fin de l’album.

Les beaux étés #2, La calanque, Zidrou, Jordi Lafebre, Dargaud
Les beaux étés #2, La calanque, Zidrou, Jordi Lafebre, Dargaud
Page 4
Page 5
Page 6
Page 7
Page 8
Page 9

Graphiquement, le travail de Jordi Lafebre nous émerveille avec son dessin seventies et les jolis décors du sud de le France. Les personnages sont expressifs à souhait. L’ensemble est superbement mis en couleur dans des tons pastels qui respirent l’été.

Véritable invitation au voyage, ce second tome des Beaux Étés est une magnifique fresque familiale qui embarque le lecteur sur la route des vacances.

 

Les Beaux Étés #2
La calanque
56 pages
Zidrou – Jordi Lafebre
Dargaud
Parution : 3 juin 2016

 

1 réaction sur “ Les Beaux Etés #2, la critique ”

  1. Ping Les beaux étés #4, la critique | une Case en plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.