Les Campbell #1, la critique

Les CampbellDans sa nouvelle série, Les Campbell, dont il est seul aux commandes, José-Luis Munuera nous raconte les pirateries de la famille Campbell.

Campbell, véritable légende de la piraterie,  s’est retiré des affaires après le meurtre de sa femme pour élever ses filles en paix, loin des souvenirs douloureux de son passé. Mais celui-ci finit par le rattraper en la personne de Carapepino, pirate imbécile prêt à tout pour avoir les faveurs de l’infâme Inferno, un pirate redouté et redoutable, assassin impuni de la mère d’Itaca et de Genova, les filles de Campbell. Hanté par son passé et ses actes, Inferno désire être débarrassé une fois pour toutes de Campbell. Ce dernier, obligé de fuir, trouve refuge avec ses filles dans une communauté de lépreux. Mais la confrontation paraît inéluctable. Or les liens qui unissent Campbell et Inferno semblent plus complexes qu’il n’y paraît…

José-Luis Munuera nous livre un scénario est bien ficelé. Au travers d’un récit rythmé, alliant action et humour, on découvre les origines du héros. Comme toute histoire de pirates, il y a bien évidemment des trésors, des pirates, des matelots, des combats à l’épée, des embuscades et des trahisons… Mais au-delà, l’auteur s’attarde sur les relations entre Campbell et ses filles, et sur les origines de son retrait du monde de la piraterie. En revanche, le découpage en 8 petits histoires, qui certes se suivent, nous plait beaucoup moins. Ce découpage n’enlève toutefois rien à la qualité du scénario de José-Luis Munuera qui au fur et à mesure, de façon très habille, nous embarque dans son histoire dont le final est surprenant !

Coté dessin, Munuera nous livre une belle copie. Les dessins sont dynamiques et vifs, mais là on reconnait la patte de l’auteur.Les Campbell

Les Campbell,  dont le récit est plus profond qu’on ne pourrait le penser à première vue, est une série prometteuse. Le final nous donne en tout cas très envie de lire la suite des aventures de ces pirates.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.