Les cavaliers de l’apocadispe #2, la critique

Les cavaliers de l'apocadispe n'ont pas fait exprès, Libon, DupuisAprès Les cavaliers de l’apocadispe maitrisent la situation, un premier album hautement réussi, Les cavaliers de l’apocadispe sont de retour en librairie avec Les cavaliers de l’apocadipse n’ont pas fait exprès.

Après des vacances reposantes et loin les uns des autres, Olive, Jé et Ludo se retrouvent pour une nouvelle année pleine d’aventures. Bon, l’aventure commence parfois par des problèmes de réseaux qui décalent le planning de quelques jours, mais c’est pour mieux rebondir. Entre des valises pleines de trésors (au moins dix euros), des repas de Noël à base de légumes vapeur (cela ne se passera pas comme ça !) et l’exploration des sentiments amoureux (entre évanouissements et grosses gouttes de sueur), l’année de nos trois cavaliers s’annonce fracassante !

Les cavaliers de l’apocadispe sont de retour et disons le haut et fort ils ne maitrisent toujours pas la situation… sauf que cette fois-ci ils ne l’ont pas fait exprès… enfin pas volontairement en tout cas ! Libon embarque le lecteur dans 17 nouvelles petites histoires courtes de 4 à 6 pages dans lesquelles les cavaliers de l’apocadispe, trois enfants à la naïveté et la bêtise sans limite mais très attachants, sont une nouvelle fois, aux meilleurs de leur forme. Ludo, Jé et Olive vont vivre de nouvelles aventures extraordinaires qui vont les confronter aux coureurs du Tour de France (Sic), à l’exploration de leurs sentiments amoureux, ou encore à Riri la brute à qui ils doivent offrir un cadeau d’anniversaire. De manière aussi inexplicable qu’hilarante, le trio enchaine bien évidemment les catastrophes et sèment une nouvelle fois la terreur sur leur passage. L’imagination de Libon est débordante et parvient à proposer des gags originaux à la fois très efficaces et très drôles. Le lecteur en pleure de rire.

Les cavaliers de l’apocadispe n’ont pas fait exprès, Libon, Dupuis
Les cavaliers de l’apocadispe n’ont pas fait exprès, Libon, Dupuis
Les cavaliers de l’apocadispe n’ont pas fait exprès, Libon, Dupuis
Les cavaliers de l’apocadispe n’ont pas fait exprès, Libon, Dupuis
Les cavaliers de l’apocadispe n’ont pas fait exprès, Libon, Dupuis
Les cavaliers de l’apocadispe n’ont pas fait exprès, Libon, Dupuis
Les cavaliers de l’apocadispe n’ont pas fait exprès, Libon, Dupuis
Les cavaliers de l’apocadispe n’ont pas fait exprès, Libon, Dupuis

Graphiquement, Libon est fidèle à son style qui contribue pour beaucoup à la réussite de la série. L’aspect animalier du dessin permet au dessinateur d’aller très loin dans l’absurde et l’excès tout en restant très drôle. Libon maltraite avec un malin plaisir ses héros qui prennent de nombreux coups et n’hésite pas à les affubler de têtes d’ahuris pas possibles rajoutant ainsi énormément d’humour à chaque gag.

Le premier tome des Cavaliers de l’apocadispe nous avait fortement séduit, autant dire que Les cavaliers de l’apocadispe n’ont pas fait exprès terminent de nous convaincre, s’il en était encore vraiment besoin, que cette série, tous publics, est tout bonnement excellente ! Il serait vraiment dommage de ne pas plonger dans ces minis aventures délirantes et complétement loufoques.

 

Les cavaliers de l’apocadispe #2
N’ont pas fait exprès
72 pages
Libon
Dupuis
Parution : 16 août 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.