Les damnés #1, la critique‏

Les Damnés #1 - Néora - SandaweNéora est le premier tome de la série Les damnés, de Benjamin Leduc et Danilo Guida, édité par Sandawe, la maison d’édition spécialisée dans le financement participatif de ses lecteurs.

Cité de Lanxior. Toutes les castes de la population sont touchées par une série de meurtres. Toutes les victimes sont des hommes. L’assassinat d’un partisan du gouverneur est le crime de trop. Les enquêteurs s’étant révélés impuissants, les autorités sont contraintes de faire appel aux ‘Damnés’, une bande de mercenaires aux pouvoirs monstrueux, spécialisés dans ce genre de mission. Leur enquête les met sur la piste d’une femme, Néora, qui se transforme en félidé la nuit et se repaît de ses victimes avant de reprendre une apparence humaine. Néora recherche son père, un éminent scientifique à l’origine de son abominable transformation. La confrontation entre Néora et les Damnés sera inévitable.

Grâce aux édinautes qui ont cru dans son projet, Benjamin Leduc, accompagné par Danilo Guida aux dessins, publie Néora le premier tome des Damnés, une série de science-fiction qui met en scène des individus plutôt effrayants dotés de pouvoirs extraordinaires. Le scénariste livre un scénario intéressant sans être forcément très original. La singularité du récit réside principalement dans l’éventail de ses anti-héros très atypiques dotés de pouvoirs tous aussi surprenants faisant tout de même légèrement référence à d’autres équipes de super-héros tels que les x-men. Dans ce premier tome, Benjamin Leduc dévoile le passé et les origines de Néora, et pose les bases d’une future équipe de héros hors normes… Néora est un récit efficace, rythmé et pleins d’actions et plutôt musclé et violent, les scènes de sang étant assez nombreuses…

Les Damnés #1 - Néora - Sandawe

Graphiquement, les dessins de Danilo Guida sont très beaux. Venant de l’univers du comics, on perçoit cette influence dans son trait qui est parfaitement adapté à cet univers de super-héros. C’est efficace, dynamique et sanglant…

Au final, ce premier tome est assez réussi. Bien sûr, la série doit s’étoffer en dévoilant notamment les origines des autres damnés, mais Néora donne envie d’en savoir plus…

 

Les damnés #1
Néora
Benjamin Leduc – Danilo Guida
Sandawe
Parution : 18 mars 2015

 

« Néora » (« Les Damnés », n°1), par Danilo Guida et Benjamin Leduc, © Sandawe, 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.