Les enquêtes du commissaire Crassoulet, la critique

Preview, Les enquêtes du commissaire Crassoulet, Vincent Odin, Olivier Le BEllec, DelcourtVincent Odin et Olivier Le Bellec narrent les aventures déjantées du commissaire Crassoulet, un policier maladroit, fainéant, vaniteux et incompétent.

A l’heure où s’éteignent les lumières de la ville, les bandits ajustent leur Borsalino, se frottent les moustaches et vont commettre d’abominables forfaits. Demain, le commissaire Crassoulet, aidé de son fidèle adjoint César, se lancera sur leur piste et leur fera passer un mauvais quart d’heure. Mais ce soir, il ne peut pas, il dîne chez sa maman…

Olivier Le Bellec, coscénariste du polar 22, propose avec Les enquêtes du commissaire Crassoulet une série policière où l’humour est roi. Le commissaire Crassoulet n’est pas un policier comme les autres. Loin de là. Maladroit, fainéant et incompétent, il n’a strictement aucun talent si ce n’est de faire rire ses lecteurs. Et c’est déjà pas mal. Olivier Le Bellec enchaine les gags et les situations absurdes tout au long des 46 pages que constitue l’album. S’il n’est pas toujours évident de garder une constance, Olivier Le Bellec s’en tire avec les honneurs et parvient à se renouveler à chaque gag.

Preview, Les enquêtes du commissaire Crassoulet, Vincent Odin, Olivier Le BEllec, Delcourt
Preview, Les enquêtes du commissaire Crassoulet, Vincent Odin, Olivier Le BEllec, Delcourt
Preview, Les enquêtes du commissaire Crassoulet, Vincent Odin, Olivier Le BEllec, Delcourt
Preview, Les enquêtes du commissaire Crassoulet, Vincent Odin, Olivier Le BEllec, Delcourt
Preview, Les enquêtes du commissaire Crassoulet, Vincent Odin, Olivier Le BEllec, Delcourt
Preview, Les enquêtes du commissaire Crassoulet, Vincent Odin, Olivier Le BEllec, Delcourt

Graphiquement, le travail à l’aquarelle de Vincent Odin est superbe. Son trait est dynamique et efficace, et ses personnages aux allures d’animaux sont très attachants et éminemment sympathiques. La mise en couleur à l’aquarelle apporte beaucoup de lumière et forme un joli contraste avec l’ambiance polar… même si elle est dans une veine humoristique.

Drôle, efficace et superbement mise en images, Les enquêtes du commissaire Crassoulet est une BD très agréable qui en fera rire plus d’un !

 

Les enquêtes du commissaire Crassoulet
46 pages
Olivier Le Bellec – Vincent Odin
Editions Delcourt
Parution : 7 septembre 2016

1 réaction sur “ Les enquêtes du commissaire Crassoulet, la critique ”

  1. Ping Vincent Odin, dans la case... | une Case en plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.