L’île aux femmes, la critique

L'île aux femmes - Zanzim - GlénatDans L’île aux femmes, Zanzim raconte l’aventure incroyable d’un pilote de l’aviation française lors de la guerre de 14-18.

Céleste Bompard est un « Coq en l’air », un as de la voltige. Ses prouesses lui valent un large succès auprès de la gent féminine. Il aligne les conquêtes. Engagé alors que la Grande Guerre éclate, il est chargé de transporter les lettres que les soldats du front écrivent à leurs femmes. Mais lors d’une mission, Céleste est victime d’un tir ennemi et son biplan se crashe sur une île mystérieuse. Obligé de survivre dans cet endroit visiblement désert, il trompe son ennui en lisant les lettres que les poilus destinent à leurs femmes. Un jour, en parcourant les lieux, il découvre un jardin d’Éden entièrement peuplé de femmes ! De véritables amazones, aussi belles que redoutables, qui ne tardent pas à le capturer pour remplacer leur  » reproducteur  » actuel. Alors qu’il avait l’habitude de mener la danse avec les femmes, voilà que Céleste est devenu leur esclave.

Zanzim signe un récit poétique et surprenant en revisitant habilement et de façon originale le mythe des amazones. Son récit,  dressant une critique de la société et de la place des femmes qui leur est accordée à cette époque, est léger, décalé mais aussi très intelligent. Comme une parenthèse inattendue, L’île aux femmes est un album frais, très rythmé et très drôle avec des dialogues exquis.

L'île aux femmes - Zanzim - Glénat

Graphiquement, le trait de Zanzim est beau et fin. Le dessinateur se fait plaisir en dessinant toutes ces femmes, en tenues très légères, plus jolies les unes que les autres, et fait plaisir aux lecteurs dont les yeux brillent en même temps que ceux de Céleste.

L’île aux femmes est un très bon album pleins de surprises – entre rêve et réalité – qu’une Case en plus vous recommande chaudement.

 

L’île aux femmes
Zanzim
Glénat
Parution : 14 janvier 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.